27 juin 2017

Temps de lecture : 2 min

Parce que les amis des bêtes ont d’autres chats à fouetter

Ouibus, un réseau de transport 100% autocars à petit prix, c’est déjà pas mal. Mais un service de « pet-sitting » qui s’occupe des animaux de ses voyageurs partis en dernière minute, c’est carrément cool. Une idée servicielle lancée avec Buzzman via une vidéo truculente et déculpabilisante.

Ouibus, un réseau de transport 100% autocars à petit prix, c’est déjà pas mal. Mais un service de « pet-sitting » qui s’occupe des animaux de ses voyageurs partis en dernière minute, c’est carrément cool. Une idée servicielle lancée avec Buzzman via une vidéo truculente et déculpabilisante.

On connaissait Buzzman pour son aptitude à créer des produits et des campagnes qui sortent une marque de son cœur de métier. Comem par exemple, le café Insomny pour Canalplay afin de binge-watcher jusqu’au bout de la nuit sans tomber dans les bras de Morphée ou le pull de Noël pour Burger King. Cette année, l’agence récidive avec Ouibus en proposant un nouveau service qui apporte une valeur ajoutée tant canine que féline à la marque : Ouicroquette.

Le principe : lorsqu’un client propriétaire d’un animal décide de partir en vacances à la dernière minute avec les autocars de la marque, il peut laisser son petit compagnon à un « pet-sitter ». Ce dernier tel un vrai « ami des bêtes » viendra, à vélo, lui rendre visite pour le nourrir avec des croquettes Animaute, le promener et le câliner tout le temps du séjour de son propriétaire. L’idée est bonne, mais encore faut-il bien vouloir laisser ses clefs à un inconnu !

Plus aucune raison d’abandonner son compagnon à quatre pattes

Une opération toutefois bien pensée et qui tombe à pic à la veille des grandes vacances souvent synonymes d’abandons d’animaux. Comme le rappelle la récente campagne de 30 Millions d’Amis pour endiguer les 60 000 animaux abandonnés chaque année en France. Une vidéo percutante et bouleversante qui était nécessaire pour prendre conscience d’un problème de société majeur. Et qui vient en complément de la nouvelle opération menée pour OuiBus où Buzzman apporte une solution grâce à un registre léger, amusant et déculpabilisant.

Evidemment, cette initiative tient plus du symbole que de la solution, mais le message est clair et le geste est là. Touchant aussi bien les familles que les jeunes qui s’éprennent soudainement d’un animal de compagnie après avoir craqué sur la Toile pour un petit chaton animé, gifé… mais sans se rendre compte des conséquences matérielles pour bien prendre soin de cet être vivant.

Mais cela pourrait marcher car pas de stigmatisation des propriétaires comme énoncé dans le film : c’est l’été, les gens partent en vacances, sauf leurs animaux restés à la maison. Lesquels sont mis en scène avec humour en train de faire les courses, cuisiner et nourrir le poisson rouge. Le ton est décalé, mais la solution est là : le « pet-sitting ». La vidéo se veut donc rassurante à l’égard des propriétaires qui ne peuvent emmener leur compagnon se dorer la pilule. Car quoi de mieux que d’associer son départ en vacances à une forme d’hédonisme non égoïste ?

Salas Romain

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia