6 octobre 2015

Temps de lecture : 1 min

Un paquet de céréales pour ne pas se « crasher »

Communiquer à l’occasion du petit déjeuner pour faire passer un message relatif à la prévention routière, pas évident. Et pourtant l’association Arrive Alive Drive Sober et l’agence Rethink nous donnent une belle leçon.

Communiquer à l’occasion du petit déjeuner pour faire passer un message relatif à la prévention routière, pas évident. Et pourtant l’association Arrive Alive Drive Sober et l’agence Rethink nous donnent une belle leçon.

Le matin au petit déjeuner, vous êtes-vous déjà surpris à lire votre brique de lait comme s’il s’agissait du plus grand roman de tous les temps ? Les yeux rivés sur la composition du produit, votre attention ne demande qu’à être stimulée par un dispositif digne de ce nom. Et c’est exactement le créneau utilisé par l’association Arrive Alive Drive Sober et l’agence Rethink qui réinventent le fameux cadeau des boites de céréales. L’idée ? S’inspirer du packaging des voitures miniatures Hot Wheels et les transformer en voitures accidentées : avants défoncés et carbonisés, le mimétisme avec la réalité est surprenant. Et le thème de la campagne colle parfaitement avec le rendez-vous du petit déjeuner, à savoir les effets prolongés de l’alcool et le risque de prendre son véhicule au saut du lit : « Just because you slept doesn’t mean you’re sober ». Pour information, les effets d’une soirée arrosée peuvent se ressentir même 12 heures après le premier verre. Avec cette communication à destination des étudiants de la Province d’Ontario, Rethink prouve une nouvelle fois qu’elle sait manier un sujet sensible avec pédagogie et maximiser un temps d’écoute de manière décalée.

En avril dernier, l’agence et Uber offraient une course gratuite en soirée à toutes les personnes ayant consommé de l’alcool au-delà des limites autorisées et le message « You drink we drive » donnait une dimension sociétale et humaine à l’entreprise de VTC. Bien connaître sa cible et ses habitudes permet de faire passer un message aussi fort qu’une campagne beaucoup plus « trash » et revoit les codes de communication de la prévention routière. Car il faut surprendre, encore et toujours…

Espinosa Eric

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia