22 mai 2024

Temps de lecture : 6 min

Palmarès de la première édition des Nymphéas de la communication à impact positif

La Filière Communication a récompensé 15 campagnes à impact positif lors d’une cérémonie qui s’est tenue hier au ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique. Le Prix des Nymphéas vise à valoriser et reconnaître la contribution vertueuse des agences et des annonceurs en faveur de la transition écologique et sociale de notre pays.

 

Bianca Nieves

« Les Nymphéas incarnent la volonté de nos métiers de participer à la transition et de prendre leur part de responsabilité face aux enjeux contemporains de notre société« 

 

« Dans un monde libéral, les entreprises peuvent parler, elles en ont le droit, elles en ont même le devoir. Car, les gens l’exigent, leur demandent des comptes. Avant ils pensaient que les entreprises devaient être avant tout profitables, (…), aujourd’hui ils leur demandent plus, au-delà du profit, ils leur demandent de faire ériger un monde meilleur. Ils souhaitent qu’elles contribuent à régler les problèmes de la planète et de la société. La loi Pacte a entériné ce changement de prisme. (…) Il s’agit de révéler en quoi l’entreprise est utile à son environnement naturel et humain (…). Beaucoup d’entreprises agissaient déjà, mais auparavant elles n’en faisaient pas la publicité, le silence était d’or, elles avaient plutôt tendance à taire les projets les plus sociaux, les plus généreux. C’est une époque révolue. Le public veut une parole, il réclame du sens, de la clarté, de la précision sur les attentions des entreprises, sur ce qu’elles font et comptent faire à destination de leur environnement naturel et social. Dans les différents registres de parole, il y a les médias bien sûr. (…), aussi la parole publicitaire qui est très directe, ce que je trouve remarquable c’est que parmi ces différents modes d’expression des entreprises et de leurs marques, la publicité est une des paroles les plus honnêtes parce que les plus encadrée (…), il y a pour cela des lois, des réglementations nombreuses et de l’autorégulation (…). Ainsi, la publicité quels que soient ses canaux se trouve être une parole robuste, une des rares paroles réellement contrôlée, bien plus que celle des réseaux sociaux. Les sujets que nous venons d’évoquer responsabilité sociale et environnementale ont fait irruption en publicité déjà il y a un moment. Au Cercle de Giverny, merci cher Romain Mouton d’être avec nous ce soir, en septembre 2022 lorsque l’idée d’un observatoire et d’un prix de la communication à impact positif est sorti du cerveau Jean-Charles Caboche de BETC et d’Élodie Bernardi de L’Oréal, de nombreuses paroles émergeaient déjà sur ce sujet, ce sont ces campagnes que nous allons regarder ce soir mais nous avons voulu les regarder non seulement avec l’œil des experts, je remercie notre remarquable jury mais avec l’œil des citoyennes et des citoyens ».

« En récompensant les campagnes les plus à même d’influer positivement sur les représentations et les comportements des entreprises et des citoyens sur les thématiques environnementales et sociétales prioritaires, les Nymphéas incarnent la volonté de nos métiers de participer à la transition et de prendre leur part de responsabilité face aux enjeux contemporains de notre société. De fait, ces Prix célèbrent l’engagement et le travail des agences et des annonceurs et envoient aussi un signal fort à l’industrie publicitaire. Ces prix, au-delà des récompenses, appellent aussi à une « sobriété de communication » : une communication forte, claire, respectueuse des gens, non intrusive, et qui s’inscrit dans une construction et non dans la pression de l’immédiateté. »

C’est en ces mots que Mercedes Erra, présidente de  l’Association pour les actions de la Filière Communication a introduit la soirée de remise de Prix des Nymphéas de la communication à Impact Positif, mardi 21 mai 2024.

C’est le premier Prix à valoriser le rôle de la communication dans la transition écologique et sociale prenant en compte l’adhésion du grand public citoyen. Il est porté par l’Observatoire de la communication à impact positif issu des propositions du Cercle de Giverny et endossé par La Filière communication, soutenu par l’Union des marques et abrité par le Fonds de dotation de l’ARPP.

 

« Les contenus des publicités doivent de plus en plus prendre en compte, plus tenir compte des considérations sociétales et environnementales« 

 

L’événement s’est déroulé au ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, sous le haut patronage de Madame Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation qui a témoigné, dans une vidéo, son soutien aux Nymphéas et son importance pour  le secteur de la communication et de la publicité, qu’elle connaît bien et « auquel elle tient particulièrement » pour avoir fait des études et pratiquer une activité professionnelle pendant quelques années dans cet univers.   » Je sais combien cette filière est importante pour notre pays, pour son économie, d’ailleurs, les chiffres parlent pour vous, plus de 243000 emplois, plus de 33 milliards d’euros de chiffre d’affaires que vous générez annuellement, un seul mot, chapeau bas ! Néanmoins, vous le savez tout comme moi, on ne peut pas ignorer que ce secteur doit faire face à des défis importants, puisque le développement et la compétitivité des entreprises se conjuguent de plus en plus ces dernières années avec les enjeux environnementaux, climatiques, sociaux que nous connaissons, que nous partageons. Pour ce faire, beaucoup d’actions ont été initiées, je pense notamment au Contrat Climat issu de la loi Climat et Résilience qui ont pour objectif de réduire de manière significative les communications commerciales qui ont un impact négatif sur l’environnement. Je sais que vous partagez cet engagement. Sur ces contrats climat, de nombreux médias, de nombreuses organisations professionnelles se sont engagées avec force, de même que votre filière communication en souscrivant justement des contrats climat. Mais les entreprises sont encore trop peu nombreuses à y avoir souscrit, le contenu des contrats est encore un peu trop hétérogène et je sais que je peux compter sur votre mobilisation collective pour accroître le nombre de contrats et des engagements qui les concernent. Pour aller plus loin, pour avoir eu l’honneur au dernier forum de Giverny d’échanger avec madame Mercedes Erra notamment sur ces sujets, je peux partager avec vous les Nymphéas, je pense également que les contenus des publicités doivent de plus en plus prendre en compte, plus tenir compte des considérations sociétales et environnementales (…). L’ensemble des acteurs de la communication (…) ont un rôle important à jouer dans l’orientation, je vais utiliser un  mot que vous connaissez mieux que moi, dans la prescription, des comportements de chacune, de chacun « .

Sujets d’impact positif : quelles approches ? Quels enjeux ?

 

Son intervention a été suivie par deux tables rondes lors desquelles les professionnels de la communication – annonceurs, agences et syndicats professionnels – ont été invités à partager la façon dont ils s’engagent sur les thématiques RSE, et à réfléchir au pouvoir du secteur de la communication pour sensibiliser, mobiliser, et infléchir positivement les représentations et comportements sur les thématiques environnementales et sociétales. La première table posaient les questions suivantes : comment les annonceurs approchent-ils les sujets d’impact positif, comment agissent-ils et communiquent-ils sur ces sujets ? La deuxième interrogeait sur quelle impulsion les agences peuvent-elles donner aux politiques de RSE et d’impact positif des annonceurs et comment renforcer leur rôle dans cette dynamique sur toute la chaîne de valeur de la communication ?

Les Nymphéas se positionnent comme le premier Prix à valoriser le rôle de la communication dans la transition écologique et sociale prenant en compte l’adhésion du grand public citoyen.

120 campagnes RSE présélectionnées par Kantar Media, partenaire des Prix des Nymphéas, ont  été soumises à un jury de professionnels de l’écosystème de la RSE, représentatif des parties prenantes (sphère publique, experts RSE, entreprises, ONG, agences) qui a sélectionné 28 campagnes d’entreprises et 8 campagnes d’ONG. Le classement final a été opéré par un vote des citoyens sur la base d’un sondage orchestré par Kantar Media du 23 avril au 6 mai 2024.

Palmarès des 15 campagnes à impact positif, dans cinq catégories :

  1. Environnement avec 2 sous thématiques [1]

a. Climat

  • OR : Leroy Merlin – « On peut tout construire ensemble, même l’avenir ». Agence : BETC Fullsix.
  • ARGENT : la bellenergie – « la bellenergie – Tant qu’elle est verte ». Agence : Grinta.
  • BRONZE : Renault Captur – « Renault captur e-tech hybride ». Agence : Publicis Conseil.

 

b. Ressources et Économie Circulaire

  • OR : LaVie – « Fan de plastique et fier de l’être ». Agence : The Pill
  • ARGENT : Citéo – « On ne lâche rien ! » Agence : Belle
  • BRONZE : EDF – “Saga Eva – sobriété”. Agence : Havas BETC

 

  1. Social et économique avec 2 sous thématiques

 

a – Diversité, inclusion et droits

  • OR : Courir X Ruban Rose – “Pink Spirit”
  • ARGENT : Axa Prévention – « Mon cœur ». Agence : Hungry And Foolish
  • BRONZE: L’Oréal X Right To Be – “Programme Stand Up”. Agence : McCann

 

b -Solidarité et Emploi durable

  • OR : Système U – « Coopératives producteurs » + manifesto indépendance. Agence : Australie.Gad
  • ARGENT : Evaneos – « Voyager vrai ». Agence : Joia Paris
  • BRONZE : Caisse d’Épargne – « Grâce à vous ». Agence : Altmann + Partners

 

  1. ONG
  • OR : Face à l’inceste – « Derrière la porte ». Agence : Publicis Conseil
  • ARGENT : LADAPT – « Un monde sans limite ». Agence : BETC
  • BRONZE: Cancer@Work – “Monday Working with Cancer Pledge. Agence : Publicis Conseil

[1] N.B : Faute de campagnes pertinentes, aucun lauréat n’a été récompensé dans la catégorie « Biodiversité »

À lire aussi sur le même thème

Les Newsletters du groupe INfluencia : La quotidienne influencia — minted — the good. Recevez une dose d'innovations Pub, Media, Marketing, AdTech... et de GOOD

Bonne idée ! Je m'inscris !

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia