7 avril 2010

Temps de lecture : 1 min

Palladium soutient les pirates

On pourrait croire que les radios pirates depuis l'avènement d'Internet n'ont plus lieu d'être. Cela est sans compter sur la marque Palladium qui a retrouvé des survivants d'un genre presque oublié...

On pourrait croire que les radios pirates depuis l’avènement d’Internet n’ont plus lieu d’être. Cela est sans compter sur la marque Palladium qui a retrouvé des survivants d’un genre presque oublié…

Il n’est pourtant pas si loin le temps des radios pirates, perchées dans des immeubles vétustes ou des tours abandonnées dans le courant d’air et à la rouille naissante. Un charme post-nucléaire que l’ont croyait révolu et qui pourtant grâce à Palladium est bien vivant.
Pour son retour sur le marché anglais et pour sortir d’une image souffrant un peu trop du syndrome Chevignon et de l’adolescent propret des années 90, la marque française, récemment rachetée par K-Swiss, s’est replongée dans l’authenticité et l’underground qui ont fait son succès depuis sa création en 1957.

La chaussure préférée de La Légion étrangère vient de lancer son sixième documentaire intitulé « London Pirate Radio » et issu d’une série « docu » d’endroits oubliés ou chaotiques. Une démarche en phase avec son passé et les liens que la marque conserve avec l’histoire.

« London Pirate Radio »

La vidéo retourne sur les bases offshore,  toutes droit sorties de l’univers de Ranx Xerox, d’où émettaient les premières radios pirates anglaises et poursuit son parcours initiatique avec la relève d’aujourd’hui…
La campagne baptisée « Expédition » et d’où est tirée la vidéo retourne sur des endroits fascinants tels que des silos nucléaires (missile silo homes) construits dans les années 60 aux USA par peur de la bête communiste ou encore à Berlin sur les traces des lieux secrets de l’espionnage pendant la guerre froide (listen: IN Berlin)… Les autres tout aussi jolies sont à voir sur le site de la campagne.

Chaque documentaire a été réalisé avec des « explorateurs » issus de différents milieux (artistique, média). Les protagonistes ont chacun travaillé sur le sujet et trouvé eux-mêmes les informations et les contacts nécessaires au bon déroulement du tournage.
Cette campagne de très bonne facture redonne une image et un esprit à la griffe. Une opération axée sur le marché français va également bientôt voir le jour, elle sera plus tournée vers le produit et moins sur les personnages, contrairement à l’Angleterre…
Une chose est certaine, Palladium est de retour…

Gaël Clouzard

missile silo homes

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia