11 juin 2014

Temps de lecture : 2 min

Packaging : Coca-Cola et Vittel se jouent des bouchons

Les deux marques substituent le temps d’une opération leurs traditionnels bouchons au profit de capuchons ludiques et utiles... mais toujours rouges! Un astucieux exercice de design au service de l’environnement pour la première et de la santé pour la seconde.

Ils sont uniquement rouges : forcément ces bouchons se vissent exclusivement sur les bouteilles de Coca-Cola et Vittel dont le code couleur est rouge! Et pourtant ils introduisent une bonne dose de fantaisie dans le design des deux marques. Pour la première grâce à une variété qui va du pinceau, au sifflet, en passant par le stick à bulles, le taille crayons, l’haltère, le pistolet à eau, le vaporisateur, l’instrument de musique ou encore la pompe à savon liquide ou à sauce pimentée… Ces 16 embouts imaginés par Coca-Cola et son agence Ogilvy & Mather Chine, ont pour mission d’encourager les accros à la célèbre boisson gazeuse de prolonger l’utilisation de la bouteille une fois vide.

16 variantes et 40 000 bouchons  pour offrir une 2ème vie aux bouteilles de Coca-Cola

Baptisée « 2nd lives », cette opération s’inscrit dans le programme mondial mené par la marque en faveur du développement durable notamment dans les pays en voie de développement où le recyclage et les bonnes habitudes ne sont pas encore un automatisme. Elle est, en effet, déclinée au Vietnam, en Thaïlande et en Indonésie, où 40 000 bouchons à la pièce ou en kit seront distribués gratuitement à tout acheteur d’un Coca-Cola. Entre jouets et ustensiles du quotidien plus ou moins ludiques, ils sont tous utiles. Cette opération est déjà aux yeux des puristes de la protection de l’environnement une grande farce voire hypocrite, car évidemment grâce à son côté sympathique, elle permet de développer une plus grande familiarité avec la marque. De plus, elle est source de production de plastique supplémentaire pour l’équipement de ces secondes utilisations. Mais elle n’empêche pas la marque de poursuivre sa recherche et son développement sur le plastique biodégradable et ses programmes de récupération de déchets. Et même si ce n’est qu’une petite astuce face au grave problème de la pollution, elle a le mérite d’éduquer ses consommateurs en les incitant à envisager d’autres alternatives que celle de jeter leur bouteille n’importe où !

Le bouchon/minuteur/rafraîchissant de Vittel rappelle à l’ordre le consommateur avec un drapeau

Mais Coca-Cola n’est pas le seul à s’essayer à cet exercice futé de design et de marketing. Vittel sous l’égide d’Ogilvy & Mather Paris (la même enseigne que pour le géant du soda américain !) a en effet mis au point son « Refresh cap ». Un bouchon (également rouge)  qui permet à ses consommateurs de s’hydrater régulièrement tout au long de la journée. Equipé d’un chronomètre de 60 minutes (réglable), cet embout enclenche son compte à rebours dès qu’on le visse et libère sur son sommet un petit drapeau pour avertir son utilisateur qu’il est temps de boire l’une des 8 gorgées d’eau recommandées quotidiennement. Sous ses dehors ludiques, ce dispositif peut sembler un peu gadget mais il est tout ce qu’il y a de plus sérieux. Car son objectif est d’engager une partie des 80% de Français « toujours trop occupés » au point d’oublier les gestes élémentaires pour prendre soin de leur santé. Alors, à la veille de l’été, ces deux campagnes qui jouent la connivence permettent aux marques de communiquer localement et en fonction de l’actualité ou des problèmes sociétaux et d’être indispensables en s’impliquant auprès de leur client ou en améliorant leur vie…  Ce qui est loin d’être un simple clin d’oeil!

Florence Berthier

 

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia