30 octobre 2020

Temps de lecture : 1 min

Ouvrez la cage aux livres

« La lecture de livres est une activité essentielle à nos vies citoyennes et individuelles… Aussi, auteurs, illustrateurs, éditeurs et libraires lancent un appel solennel, solidaire et responsable au gouvernement : laissez nos librairies ouvertes pour que le confinement social ne soit pas aussi un isolement culturel »...

 « La lecture de livres est une activité essentielle à nos vies citoyennes et individuelles… Aussi, auteurs, illustrateurs, éditeurs et libraires lancent un appel solennel, solidaire et responsable au gouvernement : laissez nos librairies ouvertes pour que le confinement social ne soit pas aussi un isolement culturel »…

Hélas ce communiqué signé le 28 octobre conjointement par le Syndicat national de l’édition, le Conseil permanent des Écrivains et le Syndicat de la Librairie Française n’a pas convaincu les pouvoirs publics. Les librairies – bien moins « essentielles » que les cavistes ou les bureaux de tabac, tout le monde le sait – baisseront donc le rideau, comme lors du premier confinement ! Amazon et tous les géants de la vente en ligne, eux, se frottent les mains…

Dans un ouvrage dont le titre colle parfaitement à notre situation tellement anxiogène aujourd’hui : « l’art de lire ou comment résister à l’adversité »* Michèle Petit écrit  : « Proust disait des idées qu’elles étaient des “succédanés des chagrins” : “au moment où ceux-ci se changent en idées, ils perdent une partie de leur action nocive sur notre cœur, et même, au premier instant, la transformation elle-même dégage subitement de la joie.” Les livres lus aident quelquefois à tenir la douleur ou la peur à distance, à transformer les chagrins en idées et à retrouver de la joie : dans les contextes difficiles, j’ai rencontré des lecteurs heureux. »**. Tout est dit…

Alors je lance un message à ceux qui nous gouvernent, et pour paraphraser la belle chanson de Pierre Perret, j’ai envie de leur dire:

« Ouvrez ouvrez la cage aux livres
Regardez-les s’envoler c’est beau
Les enfants si vous voyez
Des p’tits livres prisonniers
Ouvrez-leur la porte vers la liberté ».

* l’art de lire ou comment résister à l’adversité, Belin, collection Alpha, 2016
** merci à Proustonomics

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia