4 janvier 2012

Temps de lecture : 1 min

Osons…

Ouf, la fin du monde n'aura pas lieu cette année. Eric Taladoire, professeur d’archéologie précolombienne et spécialiste des Mayas est revenu très récemment sur le sujet sur Europe 1: "La fin du monde n’est pas du tout prévue pour 2012. 2012, c’est la fin d’un cycle dans le calendrier maya»*. Mais la fin d'un cycle , cela veut dire aussi le début d'un autre. Et il est temps que les politiques, les entreprises, et les communicants comprennent qu'il y a peut-être là une chance à saisir...

Et si en 2012, nous décidions tous de ne pas baisser les bras, d’être audacieux, de ne pas pleurer sur ce que nous avons raté, ou mal réussi? Les Finlandais, qui, eux, ont de l’humour, célèbrent depuis deux ans chaque 13 octobre, une « journée nationale de l’échec»!** Parce que le plus important c’est d’essayer, parce que ce qui ne tue pas rend plus fort, parce que pleurer dans son coin ne nous rendra pas notre Triple A. Et parce qu’on en a plus qu’assez du pessimisme dont chacun se gargarise, et que les media jouent à entretenir.

«Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie», disait Goethe.

En tout cas chez INfluencia, nous reprenons à notre compte l’un des plus célèbres slogans de la pub, « We try harder ». Et nous allons vous le prouver tout au long de cette année, que nous vous souhaitons… audacieuse.

Isabelle Musnik

* http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Europe-1-Soir/Sons/Europe-1-Soir-02-01-12-888211/
** ceux qui ont de la mémoire se souviendront du livre de Jean-Michel Goudard (le G de Euro RSCG) « je vous salue fiascos » en 1986

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia