20 février 2015

Temps de lecture : 1 min

Les Oscars 2015 se mettent en scène

Dans moins de quarante-huit heures, la cérémonie des Oscars aura encore suscité son lots d’instants émotionnels ultra télégéniques. Pour nous donner envie de la regarder, 180LA réalise quatre spots de 30 secondes pour rendre hommage à l’imagination et aux rêves.

Dans moins de quarante-huit heures, la cérémonie des Oscars aura encore suscité son lots d’instants émotionnels ultra télégéniques. Pour nous donner envie de la regarder, 180LA réalise quatre spots de 30 secondes pour rendre hommage à l’imagination et aux rêves.

“Et le gagnant est”… Chaque année un soir de février à Los Angeles, la phrase suspendue la plus anxiogène de l’industrie du cinéma rend jaloux tous les facteurs de la planète : jamais une de leurs enveloppes ne provoquera autant d’émotions que celle qui sera ensuite ouverte. Pour annoncer la 87e cérémonie des Oscars, présentée dimanche 21 février par Neil-Patrick Harris à Hollywood, 180LA nous rappelle que ces quatre mots faiseurs de rêves suscitent des réactions spontanées qui traversent les âges.

Avec la campagne « Imaginez ce qui est possible », auto-promue comme la plus ambitieuse initiative marketing des Oscars (vraiment ?), l’agence de Santa Monica a fouillé dans les archives de la cérémonie pour en assembler un puzzle de réactions mémorables. Dans son hommage aux anciens vainqueurs et leur incantation au succès, 180LA a fait le choix de thématiser chacun des quatre spots de 30 secondes : la joie immédiate, le remerciement dans sa langue natale, la remise de la statuette et le baiser à sa ou son bienaimé(e) (voir ci-dessous).

Montés sur le même tempo par Kirk Baxter, lui-même oscarisé, les teasers célèbrent l’imagination, « qui laissée en liberté peut mener chacun de nous dans des lieux magiques et extraordinaires », s’enthousiasme 180LA. « Pour quelques privilégiés, l’imagination peut les mener sur la scène des Oscars. Ces moments personnels d’émotions intenses sur une telle place publique sont quelque chose de très inspirant à regarder. Ils remuent les aspirations », commente William Gelner, Chief Creative Officer de 180LA.

Sans être franchement innovante ou inédite, cette campagne a le mérite d’être efficace. Elle reprend la formule des bandes annonces de chaînes TV mais 180LA a su y ajouter sa touche dans le contenu. Nous regretterons que l’agence soit passée à côté du succulent « putain » de Jean Dujardin en 2012.

Joie immédiate

Langue natale

Remise de la statuette

Amour

Adler Benjamin

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia