22 janvier 2017

Temps de lecture : 2 min

TV : une opération chirurgicale en direct pendant un spot publicitaire

Pour nous garder devant le téléviseur, la pub doit surprendre. Remplacer un spot traditionnel par un live streaming inattendu constitue une nouvelle réponse des agences et des annonceurs. Et c'est en Grande-Bretagne que l'on a pu voir cela...

Pour nous garder devant le téléviseur, la pub doit surprendre. Remplacer un spot traditionnel par un live streaming inattendu constitue une nouvelle réponse des agences et des annonceurs. Et c’est en Grande-Bretagne que l’on a pu voir cela…

De Facebook à Twitter, en passant par Instagram et Snapchat, les réseaux sociaux investissent en masse sur le live. Pourtant possible depuis quelques années déjà, la diffusion de vidéos en temps réel connaît aujourd’hui un boom de par sa dimension mobile-friendly. Le live streaming devient même un concept publicitaire télé en s’incrustant dans les pauses réservées normalement aux sports classiques. Après le concert privé de Mika pour Samsung pendant une page pub sur TF1 en septembre 2015, l’agence Anomaly et l’association caritative Cancer Research U.K ont incrusté une coloscopie en direct sur Channel 4 !

Pendant 90 secondes en pleine après-midi le mercredi 18 janvier, les téléspectateurs de la chaine britannique ont pu assister en direct à l’opération pratiquée par le docteur Sunil Dolwani sur Philip McSparron à l’hôpital universitaire de Cardiff & Vale. Intitulé « Live from the Inside », ce live inattendu est intentionnellement  » gore  » visuellement. Puisque le but de l’opération publicitaire est d’alerter et de montrer une réalité sciemment cachée des victimes du cancer, choquer en provoquant le confort télévisuel est la bonne stratégie. Pour marquer les esprits, Anomaly et la boite de production Sassy Films immergent le téléspectateur dans le bloc opératoire numéro 3 de l’établissement hospitalier, où une équipe chirurgicale est en train de retirer des polypes dans le gros intestin du patient.

Cancer Research U.K espère que l’aspect visuel repoussant de cette pub qui ne donne pas l’air d’en être, va permettre d’accroitre la prise de conscience des citoyens sur la nécessité des procédures préventives contre le cancer. Une version de 60 secondes a également été diffusée le soir même pendant une coupure pub de la série « No Offence », regardée en moyenne par 1,9 million de personnes sur Channel 4. Même raccourcie, cette retransmission live doit aussi promouvoir les avancées médicales pour détecter, diagnostiquer et traiter le cancer. Originale et audacieuse, l’opération « Live from the Inside » garde les codes des mini-documentaires ultra réalistes choisis par Anomaly pour la campagne « Right Now » dont elle fait partie.

D’une énième copie d’Urgences au spot-documentaire

« Il est important de casser les barrières, d’encourager la conversation et de montrer les progrès qui sont faits car le cancer va toucher au moins une fois dans sa vie la moitié d’entre-nous. Notre ambition est que d’ici 20 ans, trois patients sur quatre survivent pendant au moins 10 ans. Nous ne sommes pas financés par l’Etat donc nous comptons exclusivement sur la générosité des gens. On espère que cette campagne donne au plus grand nombre l’envie de soutenir la recherche », explique Ed Aspel, executive director of fundraising and marketing de Cancer Research UK, lors de la présentation du dispositif.

Lancée en décembre 2015 la campagne « Right Now » suit la réalité du quotidien de quelques patients dans des spots-documentaires de 2 minutes, 60 ou 30 secondes absolument pas scriptés. En se voyant accorder l’accès dans quatre hôpitaux, les caméras de la boîte de production The Garden ont pu capter avec une réalité saisissante ce qui fait la vie de tous les jours de ceux qui vivent (ou non) avec le cancer.

The Garden n’a pas été choisie par hasard par Anomaly puisqu’elle est à l’origine de la série à succès de Channel 4 « 24 Hours in A&E », qui se déroule vous l’aurez deviné, dans des hôpitaux. Avec sa tagline « Le cancer ça se passe maintenant », reprise dans le streaming live du 18 janvier dernier, la campagne a duré pendant cinq semaines pendant la période des fêtes.

Adler Benjamin

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia