28 novembre 2012

Temps de lecture : 1 min

Nouveauté : le vernis à ongles est à louer !

L’économie de partage n’est pas le seul ajustement des marques aux nouvelles tendances sociétales. La consommation locative apporte également une réponse intelligente à l’instar de Lacquerous, nouvel acteur du marché.

Avec les réussites de Rent The Runway pour les robes, ou Netflix pour les films, le consommateur a prouvé que « consommer » rimait désormais avec « louer » autant qu’ avec « posséder ». Lacquerous, lancé le 13 novembre, entend surfer sur une vague déjà bien maîtrisée pour changer le mode de consommation des femmes pour les vernis à ongles.

Cette nouvelle startup fondée par deux jeunes trentenaires Américaines débarque avec un concept inédit sur un marché qui bâtit sa croissance sur le rapport très intime du beau sexe avec ses vernis. A chaque nouvelle couleur ou originalité, les « il me le faut » ont depuis longtemps remplacé les « j’aimerais bien l’avoir ». Le besoin est viscéral et compulsif, cela explique la hausse de 70% des ventes de vernis à ongles aux Etats-Unis au premier semestre 2012, dixit NPD Group. Seulement voilà, « les femmes n’utilisent quasiment jamais la totalité de la bouteille », explique la co-fondatrice de Lacquerous, Lisa Kindred.

Si « le vernis est bien un des seuls produits de beauté féminin qui peut se partager », dixit Kindred, pourquoi alors ne pas réduire son achat à une location mensuelle ? C’est bien là le concept de Lacquerous. Pour 14 euros par mois, chaque membre reçoit trois modèles de vernis utilisables et échangeables sur une durée de 30 jours. Une fois renvoyés par la cliente au terme du délai de consommation, la startup lui délivre trois nouveaux vernis dans les jours suivants. Quand on sait que chaque unité d’une marque connue coûte à l’achat entre 12 et 26 euros aux Etats-Unis, ce nouveau service online dispose d’un argument de séduction en béton armé.

 

Avec déjà 70 couleurs et neuf marques dans son catalogue – Tom Ford, Deborah Lippmann, NARS, Butter London, OPI, Chanel, MAC, Dior, and Dolce & Gabbana – Lacquerous permet à la gent féminine de se laisser tenter par chaque nouveau produit sans se convaincre de devoir l’acheter pour finalement ne jamais l’utiliser entièrement. Reste quand même à espérer que le vernis ne sèche pas trop…

Benjamin Adler

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia