14 janvier 2015

Temps de lecture : 1 min

Nous sommes tous la presse…

Comme titrait le Canard Enchainé hier, « c’est à mourir de rire ». Des queues à n’en plus finir, des journaux en rupture de stock, qui doivent tous réimprimer : Charlie, Libé, le Canard…

Comme titrait le Canard Enchainé hier, « c’est à mourir de rire ». Des queues à n’en plus finir, des journaux en rupture de stock, qui doivent tous réimprimer : Charlie, Libé, le Canard…

Et dire qu’il a fallu que des journalistes de Charlie Hebdo se fassent massacrer pour que nos compatriotes achètent tous ces titres qui se battent depuis toujours pour leur sauvegarde. La presse -toute la presse- est en crise, on ne cesse de le répéter. Il est vraiment temps que nous lui redonnions le rôle qui est nécessaire à notre démocratie, c’est à dire nous informer et enquêter, mais aussi critiquer, caricaturer… Acheter un journal c’est un acte citoyen car on se donne le temps de réfléchir. C’est prendre conscience qu’on participe à la vie de son pays et qu’on est impliqué dans sa culture.

Comme le dit le Canard, « comme toutes les bonnes résolutions de cette terrible et extraordinaire semaine du 11 janvier, cela ne durera sans doute pas, mais peut-être que certains parmi eux retiendront que, les journaux, il est toujours mieux de les lire que de les pleurer ». En attendant, abonnez- vous à Charlie, abonnez-vous aussi au Canard Enchainé, à son tour menacé par les barbares. Et résistez. Nous sommes tous la presse…

  Isabelle Musnik

À lire aussi sur le même thème

09/09/2022
Long live the brand

Hasard des dates. La reine, chef de la monarchie n’est plus, elle n’aura survécu que d’un an à l’autre trésor national du…

Les Newsletters du groupe INfluencia : La quotidienne influencia — minted — the good. Recevez une dose d'innovations Pub, Media, Marketing, AdTech... et de GOOD

Bonne idée ! Je m'inscris !

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia