5 juin 2013

Temps de lecture : 1 min

« Nos clientes ont aussi envie de rêver »

Comment les marques appréhendent-elles les attentes de leur cible ? Comment voient-elles le « nouveau » consommateur et adaptent-elles leur stratégie à ces nouveaux modes de vie qui émergent ? INfluencia a recueilli le témoignage de Stéphane Treppoz, PDG de Sarenza.

Pas évident lorsque l’on est une marque, de s’adapter continuellement aux nouveaux modes de consommation de sa cible. On le sait bien désormais : exigeants, hyper-connectés, hyper-informés, critiques, ce sont désormais eux qui ont le pouvoir et obligent les marques à s’accommoder à eux.

Dans une interview réalisée à l’occasion du dernier Campus TF1 consacré à la consommation, Stéphane Treppoz, PDG de Sarenza, explique à INfluencia sa vision de ces « nouveaux » consommateurs, ou plutôt « nouvelles » consommatrices puisque 80% des personnes achetant des chaussures sont des femmes. « Elles ont aussi envie de rêver : les temps sont durs, elles veulent donc qu’on leur vende du rêve, de la séduction », souligne-t-il. « Elles font également preuve d’une extrême vigilance en termes d’achat : nos clientes comparent beaucoup, font attention ». Et pour leur parler bien sûr, il faut aller à l’essentiel, réagir sur l’actualité, être hyper-connecté… En bref, s’adapter impérativement à ce nouveau « paysage média » qui est train de se créer.

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia