1 mai 2013

Temps de lecture : 0 min

Nikos Aliagas: « Twitter ne doit pas être un alibi »

Difficile de faire mieux : sur 12 ''prime'', The Voice a généré 3,5 millions de tweets, révèle dans une interview exclusive à INfluencia, l'animateur de l'émission. La TV devient de plus en plus connectée...

Le lancement de la nouvelle saison du programme phare de TF1 a été accompagné d’un nouveau service sur MyTF1, Connect. Pour la première fois, les téléspectateurs peuvent totalement s’impliquer dans l’expérience « The Voice ».

Nikos Aliagas, grand utilisateur lui-même des réseaux sociaux (plus de 468 000 followers sur Twitter) explique en quoi l’interactivité est indispensable pour créer des échanges entre une institution et les citoyens. Jusqu’où on pourrait aller dans un futur plus ou moins proche. Et il conclut en expliquant pourquoi Twitter ne doit être ni un organe de propagande ni de publicité personnelle.

La rédaction

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

14/09/2021
JCDecaux poursuit sa révolution data

François-Xavier Pierrel, chief data officer de JCDecaux, détaille pour INfluencia la nouvelle offre Data mondiale du groupe, mêlant solutions locales et globales.…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia