13 juin 2012

Temps de lecture : 1 min

Le mur digital de Tokyo

Entre le Japon et le digital, l’idylle est passionnelle et d’une fidélité respective absolue. Une agence de Tokyo apporte une nouvelle preuve de cet amour éternel, avec la création d’une oeuvre numérique animée représentant la capitale nippone.

Le 22 mai, la capitale du soleil levant inaugurait en grande pompe la désormais plus grande tour du monde. C’est le Guinness Book qui l’a classée ainsi dès novembre 2011. Avec ses 634 mètres, le Tokyo Sky Tree, tour de radiodiffusion, se targue d’être deux fois plus haute que la déjà impressionnante Tour de Tokyo. Avec ses deux plateformes d’observation à 350 et 450 mètres, le nouveau bijou architectural et urbain de l’archipel nippon offre un panorama unique sur la ville. De quoi attirer un peu plus de 5 millions de visiteurs la première année, selon les prévisions de Tobu Railway, un de ses principaux financiers.

Déjà connue pour avoir intégré l’art traditionnel scriptural japonais dans une fresque digitale de 20 mètres représentant la montée du niveau de la mer, l’agence japonaise Team Lab refait parler d’elle. Après son «100 Years Sea», le spécialiste de concepts et de créations digitales sort de son labo un mur digital animé représentant jusque dans les moindres détails les rues de la métropole. Promu comme un « art ultra technologique » par Team Lab, son «Tokyo Sky Tree mural»  est en effet une merveille artistique et technologique, tout en servant également de carte géographique.

«Nous avons dessiné Tokyo comme une ville plate et sans centre, avec un maximum de détails. On a redonné un autre sens au style Ukiyoe, à son apogée pendant la période Edo, grâce à la technologie actuelle», explique Team Lab sur son site. On vous laisse juger par vous-même grâce à la vidéo de présentation d’un projet aussi ambitieux que réussi.

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia