9 février 2011

Temps de lecture : 1 min

Motorola rend hommage à Apple…

Il y a 25 ans Apple lançait une bombe dans l’univers de la pub avec son mythique «1984». Un quart de siècle plus tard Motorola remet cette campagne au goût du jour. Mais est-ce vraiment un hommage?

Il y a 25 ans Apple lançait une bombe dans l’univers de la pub avec son mythique «1984». Un quart de siècle plus tard Motorola remet cette campagne au goût du jour. Mais est-ce vraiment un hommage?

Ou plutôt une attaque? Le film réalisé pour la promotion de la tablette Xoom, dernière-née de la marque s’inspire sans hésitation de «1984», la célèbre campagne de la pomme croquée. Sans réellement y faire allusion, l’atmosphère et les personnages ressemblent au fameux spot d’Apple, lui-même inspiré du roman de Georges Orwell «1984».

Dans cette nouvelle version réalisée par l’agence Anomaly New York, on peut y voir des citoyens-clônes, à la limite de l’aliénation, tous vêtus de blanc avec chacun un casque blanc ressemblant aux modèles d’Apple. Une sorte de société designée à la gloire de la marque. C’est d’ailleurs sur ce point que le terme «attaque» plutôt qu’ «hommage» prend ici son sens.

L’uniformisation mise en avant dans le spot par Motorola ressemble plus à une hégémonie Apple que PC. La pub laisse sous-entendre que la pomme aurait converti la masse à son design au point d’en faire une population soumise à une seule forme de pensée.

Apple associée à l’innovation et l’originalité prend ici une «mini» claque rendant sa gamme de produits moins précieuse aux yeux des consommateurs. Bien entendu, la majorité des utilisateurs d’outils informatiques ne feront pas le lien avec «1984». Mais l’univers d’Apple est si intelligemment évoqué que les initiés ne peuvent y échapper!

Ce n’est pas la première fois que Motorola taquine la marque de Steve Jobs. Il y a 2 mois, un mini film d’animation baptisé «Tablet Evolution» rangeait l’iPad au rang d’outil dépassé, au même titre que les dix commandements ou encore les hiéroglyphes.

L’attaque est frontale et bien pensée car elle est porteuse d’un message clair. Ne jamais laisser une marque ou une technologie s’emparer de la masse. Pour conclure, selon Motorola, Apple n’a pas le monopole du design et de l’innovation. Le créateur du célèbre «Startac» veut rebattre les cartes en désacralisant l’œuvre d’Apple. Pour réussir il va falloir marteler le message…

Car comme le dit un internaute sur la page officielle You Tube de Motorola: « Steve Jobs made my new life. Motorola will never do it».

Gaël Clouzard

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia