21 novembre 2023

Temps de lecture : 2 min

Monopoly Go! est l’un des plus gros cartons commerciaux de l’année

Fondée en 2011, Scopely s’est rapidement fait connaitre pour ses jeux mobiles développés sur de célèbres – et donc lucratives – licences de la pop culture, tels que Marvel Strike Force et Star Trek Fleet Command. L’année dernière, elle s’offrait même Stumble Guys, un battle royal free to play conçu selon la même recette que Fall Guys, le jeu phare du second confinement – pour à peu près le même carton commercial –. Une série d’opérations rondement menées, donc, mais qui feraient presque pale figure comparées au lancement tonitruant de Monopoly Go en avril dernier, adapté du jeu de plateau emblématique commercialisé par Hasbro. Tout va pour le mieux pour le développeur et éditeur Californien.

Lancé il y a sept mois, Monopoly Go! a immédiatement pris de l’ampleur, rassemblant désormais une communauté dynamique de presque 300 millions de joueurs. Sa récente nomination au rang de jeu mobile de l’année aurait presque fait oublier LA vrai bonne nouvelle du moment pour les actionnaires : le titre s’est imposé comme le free to play le plus rapide de l’histoire à atteindre le milliard de dollars de recettes et génère régulièrement plus de 200 millions de dollars de gains mensuels. De quoi nous rassurer sur la vitalité de sa base de joueurs.

 

 

Tim O’Brien, directeur des revenus de Scopely, s’en est félicité en déclarant que « Les nombreuses étapes franchies par Monopoly Go! témoignent du talent de notre équipe, dont le dévouement envers les joueurs a permis au jeu de se classer régulièrement au premier rang des applications mobiles aux États-Unis, de fidéliser les joueurs comme on ne l’a pas vu depuis des années dans le secteur des jeux mobiles et de devenir une entreprise extrêmement rentable ». Monopoly Go! signe la troisième collaboration entre Scopely et Hasbro après les lancements de Yahtzee with Buddies et de Scrabble Go.

 

Success story sans passer par la case « galère »

Selon les chiffres publiés par les plateformes de téléchargement, Monopoly Go a déjà été téléchargé plus de 100 millions de fois à travers le monde. Une autre donnée loin d’être anodine : le jeu a été partagé plus de 150 millions de fois entre amis, ce qui souligne sa dimension sociale et son statut de phénomène culturel. En associant le jeu classique du Monopoly à des fonctionnalités innovantes et à une multitude de mondes à explorer, le jeu a su capturer l’essence de l’expérience du célèbre jeu de plateau tout en la dépoussiérant sérieusement. L’application introduit constamment de nouveaux personnages et événements qui évitent aux joueurs les plus fidèles de tomber dans la routine…

 

 

« Le succès de Monopoly Go! met en évidence la capacité de la marque Monopoly à continuer d’attirer les joueurs et à connecter les fans », a déclaré Chris Cocks, PDG de Hasbro, dans un communiqué. Avant de poursuivre : « Avec Scopely, nous avons réussi à créer un jeu amusant et engageant qui bat des records sur un marché très concurrentiel. L’essor de Monopoly Go vient confirmer la viabilité de notre stratégie de licence ».

 

Un succès qui devrait en appeler d’autres

Selon les estimations d’AppMagic, les jeux estampillés Scopely auraient généré plus de 7,6 milliards de dollars de recettes. Les gamers étasuniens concentrent 74 % de la base de joueurs, suivis du Royaume-Uni – 5 % –, du Canada – 4 % –, de l’Allemagne – 4 % – et de la France – 2 % –. En avril dernier, Savvy Games Group, détenu par le Fonds d’investissement public d’Arabie saoudite, a racheté Scopely pour 4,9 milliards de dollars. Il s’agissait à l’époque de la sixième plus importante opération de fusion-acquisition dans le secteur des jeux, derrière Microsoft-Zenimax – 7,5 milliards de dollars –, Tencent-Supercell – 8,6 milliards de dollars –, Take-Two-Zynga – 12,7 milliards de dollars – et Microsoft-Activision Blizzard – 68,7 milliards de dollars –.

Une acquisition dont Scopely a pu tirer parti pour se développer dans de nouveaux secteurs tels que les PC et les consoles. Vu le succès de Monopoly Go!, pas sûr que les investisseurs saoudiens décident prochainement de leur couper les vivres. D’autant que, d’après le State of Gaming Report publié par Data.ai, spécialiste de l’analyse et de la valorisation des données d’applis et de sites web mobiles, les jeux mobiles représentent, en 2023, 56 % du marché des jeux soit 2,7 fois plus que les jeux sur PC/Mac. Les jeux consoles ont, eux aussi, de bonnes raisons de trembler des genoux…

 

 

À lire aussi sur le même thème

Les Newsletters du groupe INfluencia : La quotidienne influencia — minted — the good. Recevez une dose d'innovations Pub, Media, Marketing, AdTech... et de GOOD

Bonne idée ! Je m'inscris !

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia