22 juillet 2014

Temps de lecture : 2 min

La Monnaie de Paris dans la 3D

En attendant d’inaugurer son site qui sera complètement rénové en 2015, La Monnaie de Paris s'associe à Dassault Systèmes pour plonger dans la 3ème dimension. A l'occasion de la Nuit de la Monnaie, elle a organisé une expérience de réalité virtuelle offrant au visiteur une vision à 360° de ses futurs bâtiments.

Depuis 2009, La Monnaie de Paris vit une refonte urbaine et artistique dont l’ampleur est à la hauteur de ses ambitions : rester une manufacture en activité à Paris intra muros et être une institution résolument tournée vers le futur en s’ouvrant au public pour lui faire découvrir ses métiers et ses patrimoines et en offrant un nouveau lieu de vie ouvert sur la ville.

Une première phase de ce projet de rénovation baptisé Métalmorphoses sera révélée en 2014. Mais en attendant, la Monnaie de Paris, présidée depuis 2007 par Christophe Beaux, vient juste de faire découvrir ses futurs bâtiments avec l’Oculus Rift, le casque de réalité virtuelle mis au point par par la jeune entreprise Oculus VR (récemment rachetée par Facebook) et intégré par L’institut Passion For Innovation de Dassault Systèmes à sa plate-forme 3D Expérience. Une opération montée avec l’agence We are Social , à l’occasion de la 5ème édition annuelle de la Nuit de la Monnaie et qui la hisse au rang de pionnière en Europe dans l’utilisation de cette technologie.

Une expérience immersive pour le grand public et pour les professionnels

Cette expérience a permis aux visiteurs de découvrir une modélisation 3D, développée par Dassault Systèmes, de certains de ses bâtiments une fois achevés à fin 2015, alors qu’ils sont encore en chantier. La visite immerge totalement le spectateur dans une vision à 360° époustouflante et innovante en lui permettant un tour complet au cours duquel il a pu se faufiler sous une arche et les verrières ou déboucher dans une cour intérieure et dans le restaurant gastronomique de Guy Savoy. Mais aussi rédécouvrir les éléments méconnus de l’institution, des détails inaccessibles aux piétons (statues en façade), des parties historiquement fermées au public (Palais et manufacture) ou restaurées (aile Mansart).

De plus une table 3D interactive a fait également découvrir une maquette reconstituée et présentant l’intérieur et l’extérieur de ce futur espace qui comprendra aussi des rues piétonnes, des jardins et une promenade d’excellence mettant à l’honneur les métiers d’art. Evolutive, elle a utilité professionnelle et technique en accompagnant les architectes, les urbanistes et les décorateurs dans la conception et l’aménagement, leur permettant de se projeter ou d’expérimenter leurs idées.

Preuve que même âgée de 1150 ans, la plus vieille institution au monde peut donner une vision très techno de ses vieilles pierres et ainsi frapper les esprits en plus de la monnaie. D’ailleurs elle n’est pas en reste du côté des réseaux sociaux. Car outre un site, elle est présente sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram.

Florence Berthier
Rubrique réalisée en partenariat avec Leo Burnett

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia