15 janvier 2014

Temps de lecture : 2 min

Momdoms : le préservatif conseillé par les mamans !

Rendu sympathique et ludique par la publicité, le préservatif a besoin de ses compagnons de prévention pour être efficace. Parmi eux, l’éducation sexuelle parentale. Vraiment ? Oui, oui. La marque Momdoms en apporte la preuve !

Pour convaincre les parents dans leurs achats, la pub a appris à séduire leurs enfants, convaincue de leur influence sur le choix de leurs géniteurs. Et si pour éduquer les adolescent(e)s sur les dangers des rapports sexuels non protégés, la pub apprenait à s’adresser aux mères, convaincue de leur influence sur les actions charnelles de leurs progénitures ? C’est le pari tenté par les préservatifs Momdoms, pour qui « (…) les mères savent mieux que vous. »

Souvent bien incapables d’utiliser leur sémantique sexuelle plus directe, les mamans se privent elles-mêmes d’un rôle pédagogique hyper important dans l’éducation sexuelle de leurs ados, en pleine découverte de leur libido. Par peur de solliciter la conversation en se servant des mots crus utilisés dans les collèges et lycées, elles ne sont pas concernées par une vie sexuelle qui échappe à leur radar. C’est regrettable et préjudiciable. C’est pourquoi Momdoms entend bien remettre la mère dans le cœur des conversations sexuelles de leurs rejetons.

Le principe est osé. Mettre en exergue le langage picaresque des mamans des années 50 ! Des expressions anachroniques comme « Fais attention aux crabes » ou « Protège-toi contre les poissons qui puent » façonnent des slogans clin d’œil qui font sourire et interpellent. Sur une autre boîte, on peut aussi lire « Parce que je te dis de le faire, c’est tout ! », qui forcément amuse. Sur fond de typo et de visuels estampillés « Mad Men », Momdoms réussit le pari d’utiliser de l’ancien pour susciter le moderne !

Transformer le sexe en une conversation

C’est justement parce qu’ils sont persuadés que la transparence et la franchise de leur mère leur ont permis d’acquérir une attitude plus saine envers le sexe, que les deux fondateurs Wayne et Kevin, veulent transmettre cette même confiance aux parents actuels. Pour y parvenir, les deux fondateurs jouent donc la carte de l’humour. « Notre mère était infirmière et n’avait aucun problème à prononcer les mots tabous comme pénis et vagin, contrairement à la mère moyenne. Elle était tellement libérée que nous organisions des jeux pour savoir lequel de nous allait lui faire dire « pénis » le plus grand nombre de fois. Elle nous expliquait ouvertement ce qui se passait dans nos corps donc quand est venu le moment de parler de sexe, cela s’est transformée en une conversation. Il n’y avait aucun tabou », expliquent-ils. Les tabous, Momdoms n’en veut pas et quoi de mieux que de faire de la mère de famille et femme au foyer de l’après-guerre le symbole de ce combat ?!

Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA

Pour découvrir l’univers de Momdoms, cliquez sur l’image

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia