26 mai 2021

Temps de lecture : 1 min

Mon mobile : par qui le retail arrive.

Le constat est sans appel : le mobile est désormais incontournable dans le parcours d’achat des consommateurs, partout dans le monde, et les enseignes qui offrent la meilleure expérience se démarquent de leurs concurrents.

2020 a été la plus grande année du shopping sur mobile jamais enregistrée. Selon le rapport annuel « The State of Mobile 2021 » d’App Annie, qui prévoit que le marché du m-shopping, boosté par les applications de réseaux sociaux à l’image de Pinterest et Instagram, devrait représenter une opportunité estimée à 2 trillions de dollars dans le monde d’ici à 2024. La France n’a certes pas encore atteint le degré de maturité avéré sur les continents américains ou chinois, devenus quasiment des sociétés cashless (85% des paiements s’effectuent désormais sur smartphone ou tablette), et dont le second vient de lancer une nouvelle monnaie souveraine, le yuan numérique, déployée dans certaines villes et adoptée par une vingtaine d’entreprises, dont McDonald’s et Starbucks.
Petit à petit, notre pays devient plus mûr, et l’usage du téléphone en magasin se fait monnaie courante. Près d’un Français sur deux effectue désormais ses achats en ligne via mobile*. Le live shopping se développe, et le mobile est désormais indispensable pour les stratégies d’acquisition, de fidélisation, de géolocalisation et de divertissement des marques. INfluencia a enquêté.

*« Les Français et le commerce sur mobile » Février 2021. Étude menée avec OpinionWay et iloveretail.fr

Article paru dans la Revue Influencia N°36: « Mobile. Pass liberté? ». Pour le lire, s’abonner à la revue INfluencia, ici !

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia