30 mai 2012

Temps de lecture : 1 min

Du « mob-gaming » pour sauver les gorilles!

Êtes-vous prêts à vous changer en gorille pour la bonne cause? C’est l’expérience que propose WWF France aux internautes dans le cadre de sa campagne #SOSVirunga pour la protection d’un parc naturel en République Démocratique du Congo.

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le Parc National des Virunga est pourtant menacé par des poids lourds de l’industrie pétrolière souhaitant exploiter les gisements se trouvant dessous. Situé en République Démocratique du Congo, le parc abrite plus de 200 espèces mammifères en voie d’extinction comme les gorilles.

Pour encourager les amoureux de la nature à se mobiliser contre la destruction de ce joyau naturel, WWF France lance une application «mob-gaming» ludique intitulée «L’appel des Gorilles», accessible sur la page Facebook de l’organisation et également relayée sur Twitter via le hashtag #SOSVirunga.

Le principe: l’internaute poste son propre portrait de façon à l’apposer sur un corps de gorille qui accomplira ensuite une chorégraphie amusante sur un rythme entraînant. Sur l’étape suivante, chaque «gorille» recevra un numéro d’identification qui lui donnera accès à des informations sur l’heure et  le lieu de la mobilisation «Le soulèvement des gorilles». Ce rassemblement virtuel symbolisera une mobilisation bel et bien réelle en faveur du Parc des Virunga.

Cette action online constituera le prélude de la mise en place d’un dispositif offline complémentaire: la «Gorilla Guerilla». À partir d’aujourd’hui et jusqu’au 19 juin, des indices «géographiques» dévoilés sur Facebook guideront les internautes dans la jungle urbaine pour leur faire découvrir les différents spots d’affichage libre liés à la guerilla.

Une opération destinée à prendre de l’ampleur via les partages sur les réseaux sociaux, et à donner de la portée au mouvement… Une manière de donner sa voix au gorille parrainé, pour tenter de sauver le Parc des Virunga.

Lucie Freulon
Rubrique réalisée en partenariat avec ETO

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia