6 septembre 2011

Temps de lecture : 1 min

Milka, la tendresse vue par les Français

Milka et Plurielles.fr ont réalisé un sondage sur nos compatriotes et la tendresse

La tendresse est elle très présente dans nos vies et sommes nous tendres les uns avec les autres ?

Hélas, pas tant que ça. L’étude menée par Milka  (qui s’intéresse depuis longtemps à la tendresse et en fait une arme de com ) et Plurielles.fr , révèle que ce beau sentiment manque cruellement sur le lieu de travail (pour 58% des femmes et 47% des hommes de 25 et 64 ans).

Ensuite un frein  persiste : l’individualisme. Car lorsque l’on est seul, on est moins propice à donner de la tendresse et à en recevoir.
Cela dit, ce premier frein est mis en avant par les femmes,  car 55% des hommes seuls avec enfant  disent que  le stress est le premier frein à la tendresse. Peut-être une pression sociale trop forte ?

L’étude nous montre également de manière intéressante que l’expression de la tendresse évolue avec l’âge et le sexe.
Elle se manifeste  par des gestes et un contact physique pour les jeunes (51% des 25-34 ans, contre 27% des 50-64 ans), les plus âgés privilégieant les vertus de l’écoute avec la maturité.
Autre fait intéressant, pour les Français les gestes synonymes de tendresse sont majoritairement ceux tournés vers les enfants :71,9% pour les mères d’enfants de moins de 15ans.

L’étude conclut que malgré les disparités entres les femmes et hommes jeunes ou âgés la tendresse est présente dans les foyers français.
Ouf… Elle s’exprime de manière différente avec  plus ou moins d’intensité mais elle est bel et bien là et encore pour un bon moment!

Gautier Huet

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia