15 mars 2012

Temps de lecture : 1 min

Militons pour les femmes sans abri…

Publicis veut empêcher la fermeture définitive du Centre d’Hébergement pour femmes.

En 2011, 4086 femmes sans abri ont appelé au moins une fois le 115 de Paris. 16 082 nuitées ont été attribuées à des femmes en Centre d’Hébergement d’Urgence…

La fermeture, le 1er juillet 2011, du Centre d’Hébergement d’Urgence Yves Garel (38 places femmes) a entrainé la pénurie de places d’urgence pour les femmes isolées de manière immédiate. Pour répondre à un besoin impératif, le Samusocial de Paris a créé un nouveau Centre d’Hébergement d’Urgence dédié aux femmes dans l’ancien hôpital Jean Rostand d’Ivry sur Seine.

Ce Centre d’Hébergement d’Urgence de 52 places, doit fermer définitivement le 31 mai 2012. Les femmes hébergées manifestent régulièrement leur inquiétude quant au fait de ne plus trouver de refuge à l’issue de cette période.

L’Agence Publicis, historiquement impliquée aux côtés du Samusocial de Paris a imaginé une campagne Web interactive pour interpeller le grand public sur le sort de ces femmes et l’importance de la pérennisation d’un CHU Femmes.

Le film nous plonge dans la rue, au côté d’une jeune femme. Il est tard, on comprend qu’elle s’apprête à passer une nuit de plus dehors. La suite, brutale, haletante, sans complaisance, plonge l’internaute au cœur de l’action, et en fait finalement l’un des «acteurs» du film.

Une campagne résolument innovante et efficace qui, on l’espère saura faire réagir la population et la faire opposer à la fermeture de ce centre.

Gautier Huet

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia