27 octobre 2015

Temps de lecture : 2 min

Microsoft vous parle

Investir la ville et faire du numérique un sujet d’échange et de collaboration ? C’est le dernier pari de Microsoft pour la sortie de Windows 10. Comment ? Avec un cube géant placé en plein centre de Paris

Investir la ville et faire du numérique un sujet d’échange et de collaboration ? C’est le dernier pari de Microsoft pour la sortie de Windows 10. Comment ? Avec un cube géant placé dans en plein centre de Paris

En juillet dernier, Microsoft lançait son nouveau système d’exploitation Windows 10. Pourtant se retrouver au milieu de ces nouvelles fonctionnalités comme Cortana, Windows Hello, mode Continuum ou encore le navigateur Edge, et les maîtriser n’est pas toujours évident pour le grand public. Alors pour les vulgariser, la marque a décidé d’investir la ville pour rencontrer les citadins et satisfaire l’appétit des plus curieux. Mais en les surprenant. Pendant deux semaines, du 5 au 18 octobre, la multinationale américaine a installé un cube sur le parvis du Centre Pompidou, l’un des endroits les plus fréquentés de la capitale. « Nous nous inscrivons dans une démarche d’éducation des utilisateurs avec une relation beaucoup plus personnelle vis-à-vis des individus rencontrés. Nous souhaitons également désacraliser le principe d’usage de ces technologies et les rendre facile à utiliser », témoigne Agnès Van de Walle, directrice de la divison Windows.

Les badauds ont eu l’occasion de tester en avant-première les produits de la marque et d’échanger avec des utilisateurs d’un genre un peu particulier. En effet, pendant cette quinzaine, des « doers » tel que Romain Colin, fondateur de Fubiz, les Twins, danseurs officiels de Beyoncé, Renan Astier, photographe et réalisateur, Le Huit, créateur d’expositions collectives… ont pu partager leur expérience d’utilisation de la gamme Windows. Une démarche qui permet de mettre en perspective le potentiel des produits pour des utilisateurs lambda et de donner une approche beaucoup plus humaine et artistique. Dans son numéro sur « La Ville », Jean-Louis Fréchin, architecte designer, soulignait l’importance de créer des interactions entre la cité et le numérique : « Le digital et l’urbanisme ne traitent au fond que d’une seule chose : ce qui nous rassemble et nous identifie. Si le numérique ne s’interroge pas sur la place de l’humain, il ne sera qu’une commodité ou, pire, du bruit ». Et on aimerait que ce genre d’initiative se multiplie, notamment en province. A l’image d’Ikea qui sait si bien le faire à travers des animations ludiques, comme ce fut le cas à Clermont-Ferrand avec un mur d’escalade composé de meubles de la marque suédoise.

Brass Agency

Romain Colin

Twins

Kirikoo Dess

Espinosa Eric

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia