13 mai 2024

Temps de lecture : 1 min

Microsoft investit quatre milliards d’euros en France

Microsoft va investir quatre milliards d’euros dans le développement de data centers en France pour renforcer son infrastructure dans l’intelligence artificielle (IA) et le cloud, a annoncé le géant américain de l’informatique avant le sommet Choose France lundi.

« Il s’agit de l’investissement le plus important que nous ayons jamais réalisé » en France, a précisé son président Brad Smith dans un entretien à l’AFP, et l’un des plus importants à l’étranger pour l’entreprise américaine dans l’IA ces derniers mois, domaine dans lequel elle investit massivement.

Un nouveau centre de données de Microsoft doit être implanté dans l’est de la France, près de Mulhouse, tandis que les sites existants, en région parisienne et près de Marseille, seront étendus.

Ces bâtiments spécialisés renferment les serveurs informatiques indispensables au bon fonctionnement des technologies du cloud et de l’IA, très gourmandes en énergie.

Ils seront dotés de processeurs de dernière génération avec une capacité allant jusqu’à 25.000 GPU, afin d’alimenter les services de cloud et d’intelligence artificielle de l’Hexagone.

Le géant américain s’engage également à fonctionner à 100% en énergies renouvelables, y compris dans ses data centers, d’ici 2025.

S’il souligne que la France est déjà un acteur majeur de l’intelligence artificielle, Brad Smith estime que « ce dont la France a besoin, c’est d’infrastructures ».

« Cela va permettre aux entreprises locales de l’utiliser pour entraîner leurs modèles en France » a-t-il détaillé, précisant que Microsoft n’utiliserait pas ces données pour entraîner ses propres modèles.

Microsoft souhaite également former près d’un million de personnes en France aux métiers de l’IA d’ici fin 2027, via différents programmes de formations et des partenariats, et apporter son soutien à plus de 2.500 start-ups sur la même période.

Avec ces annonces, Microsoft consolide encore davantage sa présence en France, où le fabricant de Windows avait annoncé en février investir près de 15 millions d’euros dans la start-up d’IA française Mistral, pépite de son secteur.

Ces derniers mois, l’entreprise créée en 1975 par Bill Gates et Paul Allen a multiplié les annonces d’investissements dans l’IA à l’étranger, dont 3,4 milliards de dollars en Allemagne, 2,1 milliards en Espagne ou encore 2,9 milliards au Japon.

Présent en France depuis 1983, Microsoft y emploie plus de 2.100 personnes.

Au total, « plus de 15 milliards d’euros d’investissements » pour 56 projets, celui de Microsoft en tête, seront officiellement dévoilés lors du sommet Choose France, a annoncé l’Elysée lundi.

D’après le dernier baromètre EY, la France s’est imposée en 2023 comme la championne d’Europe de l’attractivité pour la cinquième année de suite, avec près de 1.200 annonces d’investissements étrangers.

À lire aussi sur le même thème

Les Newsletters du groupe INfluencia : La quotidienne influencia — minted — the good. Recevez une dose d'innovations Pub, Media, Marketing, AdTech... et de GOOD

Bonne idée ! Je m'inscris !

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia