17 juillet 2015

Temps de lecture : 2 min

Métamorphoses : découvrez l’art-thérapie avec Amélie Barnathan

Depuis quelques années le coloriage n’est plus l’apanage des enfants. Avec les livres d’ art-thérapie, il est devenu une affaire d’adultes. Une jeune illustratrice, Amélie Barnathan, a publié en avril dernier son propre album de coloriage chez Hachette. On dit bravo ! Surtout que c'est une illustratrice de la revue INfluencia.

Depuis quelques années le coloriage n’est plus l’apanage des enfants. Avec les livres d’ art-therapie, il est devenu une affaire d’adultes. Une jeune illustratrice, Amélie Barnathan, a publié en avril dernier son propre album de coloriage chez Hachette. On dit bravo ! Surtout que c’est une illustratrice de la revue INfluencia

Etudiante au Royal College of Arts, à Londres, cette jeune franco-italienne de 23 ans a signé un recueil de dessins à colorier au nom chargé de sens : Métamorphoses. Si ce thème est un topos en art, l’artiste offre ici ses propres chimères. Loin des mythes et légendes que l’on connaît, ses personnages hybrides ou créatures fantastiques ont la forme de félins ailés, d’écureuils à queue fleurie ou encore de femmes aux cheveux de perruches. Un album qui se veut original et différent.

Car il faut se distinguer : des livres de coloriage pour adulte, il n’en manque pas. Leur succès est grandissant. Il traduit celui de l’art-thérapie dont ils ne sont qu’une forme. Ces dessins à remplir de couleurs auraient des vertus anti stress. Concentration, catharsis… Les explications de ces effets bénéfiques sont variées. Quoiqu’il en soit, la forte demande a entraîné une diversification des modèles à colorier pour satisfaire tous les goûts. Rien que dans la collection Hachette, on peut se procurer des albums sur les tatouages, les cup cake ou encore les motifs ethniques. Amélie Barnathan, elle, découvre un monde poétique et mystérieux.

Pourquoi avoir choisi de mettre son art au service du coloriage ? « J’ai choisi de faire un livre de coloriage car j’aimais bien l’idée de pouvoir conférer à mes dessins une nouvelle portée  » thérapeutique  » tout en gardant un côté artistique, nous confie-t-elle. Je reçois beaucoup de photos des dessins coloriés sur Instagram ou Facebook de personnes qui ont acheté le livre et je suis ravie de savoir que ça plait. J’apprécie le fait de pouvoir établir ce lien avec les « lecteurs » et de savoir que le coloriage leur permet d’évacuer les tensions ».

Mais son univers ne se limite pas à ce livre. Ces « visuels composés de toute part », comme elle les nomme, sont récurrents dans son travail. Car la jeune illustratrice n’en est pas à sa première oeuvre. En plus de notre revue, elle a déjà réalisé la couverture de la revue graphique Étapes #222, a participé à des expositions londoniennes et a été sélectionnée pour le grand prix du Jerwood Drawing Prize en 2013. Voici quelques aperçus de son travail et des Métamorphoses pour que vous puissiez vous en faire une idée.

Découvrez l’univers d’Amélie Barnathan

Gabrié Marion

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia