25 septembre 2014

Temps de lecture : 3 min

Medic : l’application qui pourrait sauver des vies !

En cas de bobo, le premier réflexe est de s’auto médicamenter souvent au petit bonheur la chance. Mais ça c’était avant. Avant Medic, une application médicale multi conseils gratuite pour smartphones, développée par Selfmed. Une start up française qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

En cas de bobo, le premier réflexe est de s’auto médicamenter souvent au petit bonheur la chance. Mais ça c’était avant. Avant Medic, une application médicale multi conseils gratuite pour smartphone, développée par Selfmed. Une start up française qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Plus ou moins patraque, vous souhaitez vous soigner tout seul mais -faute d’informations- vous êtes désemparé devant votre trousse à médicaments et vous songez déjà aux urgences ? Pas de panique ! Votre smartphone va vous aider grâce à Medic, une appli gratuite qui permet à toute personne qui la consulte de bénéficier immédiatement d’un conseil médical personnalisé. Téléchargeable dès le 1er octobre (sur Apple Store, Android Market et Windows Store), elle a été mise au point par Selfmed, une start up lancée par Loïc Libot, médecin urgentiste au sein du SAMU de Nancy, et un collège composé de 5 médecins, 2 pharmaciens et 3 usagers. Des professionnels garants du bon fonctionnement et de la pertinence des algorithmes de l’appli.

« Le patient est souvent perdu face à son armoire à pharmacie et face à ses douleurs. Il prend alors souvent des médicaments inadaptés et parfois des posologies inadéquates », explique Loïc Libot dont le rôle de médecin régulateur au Centre 15 l’amène depuis des années à répondre de façon récurrente à ce genre de problématique. A cela s’ajoute le problème du trop grand nombre de sources d’origine et de fiabilité très variables notamment sur Internet et qui finalement n’apportent pas la réponse à la question : « quel médicament peut me soulager ? ». « Les nouvelles technologies médicales n’ont de réel intérêt que si elles sont sécurisées, nous font gagner du temps et sont utiles à notre quotidien », confirme-t-il.

Séduire le grand public et des partenaires financiers comme les mutuelles pour aller plus loin

C’est donc pour répondre à cette double ambition de bonne information et d’amélioration du quotidien sur fond de digital bien maîtrisé que Medic propose 3 fonctionnalités.

Tout d’abord, grâce à l’intégration du profil du patient (poids, âge, sexe, grossesse), celui des membres de sa famille et d’un questionnaire illustré, la gravité des symptômes est évaluée. Permettant ainsi à l’appli de délivrer un conseil personnalisé de soins (automédication, orientation vers une consultation médicale, appel au 15.) Ensuite en cinq questions ou grâce aux fiches pratiques, elle permet d’obtenir le nom des médicaments en vente libre que l’utilisateur peut prendre en cas de blessure légère, de brûlure ou autre fièvre et mal de tête sans gravité, mais aussi la posologie adaptée à son profil et à sa pathologie. Des fiches très didactiques qui gomment toutes les idées reçues ou farfelues et qui sont mises régulièrement à jour suivant les pathologies saisonnières et les dernières données de la science.

Enfin, si les symptômes nécessitent des soins plus importants, elle géolocalise immédiatement le service d’urgence le plus proche et le plus adapté aux besoins de l’utilisateur, grâce à plusieurs filtres définis par ses soins lors de la création de son profil. Evitant ainsi aux malades des errances inutiles et angoissantes d’un service d’urgence à un autre car souvent spécialisés et nombreux dans les grandes villes.

Outre le grand public, cette appli qui met « le conseil médical au bout des doigts » veut aussi séduire d’autres partenaires. Comme les mutuelles qui pourront offrir ce service à leurs clients tout en y accolant leur logo. Avec un objectif financier bien précis : investir dans la recherche et développement et créer d’autres applications dans le domaine de la santé, puisque selon ce jeune médecin : «La techno médecine n’en est qu’à ses débuts » !

Florence Berthier

L’utilisateur créée son profil (poids, âge, sexe, grossesse) et celui des membres de sa famille.

Grâce au(x) profil(s) intégré(s) dans l’application, l’application géolocalise immédiatement le service d’urgence le plus proche et le plus adapté aux besoins de l’utilisateur.

 

Brûlure, blessure sans gravité, fièvre ou maux de tête… Grâce aux fiches pratiques, MEDIC permet d’obtenir des conseils ainsi que le nom des médicaments en vente libre que l’utilisateur peut prendre, mais aussi la posologie adaptée à son profil et à sa pathologie.

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia