24 avril 2013

Temps de lecture : 1 min

Mastaba, le projet bidon de Christo ?

Après avoir « emballé » le Reichstag à Berlin ou le Pont Neuf à Paris, Christo et Jeanne Claude proposent aujourd’hui de créer la plus grande sculpture du monde dans le désert des Emirats Arabes Unis : Mastaba. Une pyramide de 410 000 barils de pétrole…

Située à 160 kilomètres d’Abu Dhabi, près d’Al Gharabia, la façade de Mastaba, composée de barils multicolores, devrait rappeler aux visiteurs l’architecture islamique.

Crédit photo : Christo and Jeanne-Claude

Mastaba sera une des rares œuvres permanentes du couple, maîtres du land art éphémère. Elle mesurera 150 mètres de haut et aura 225 mètres de profondeur. « Quand le soleil se lève, la paroi verticale deviendra presque pleine d’or » commente l’artiste. Mastaba deviendra la plus grande sculpture au monde, en devançant même la pyramide de Kheops.

Crédit photo : Christo and Jeanne-Claude

Construire la plus grande sculpture du monde prend du temps, 30 mois, mais s’inscrit dans l’ambitieuse politique culturelle d’Abu Dhabi, et sa voisine, Dubaï.

De tout temps, ces gigantesques constructions de pierre ont excité l’imaginaire des gens. La raison principale tient peut-être au fait que rarement dans l’histoire de l’humanité, les éléments ayant permis leur construction ne se réuniront à nouveau : un pouvoir théocratique tout-puissant, un pays riche et prospère, une main-d’œuvre nombreuse, une administration très développée et un grand savoir empirique.

Outre le projet artistique unique, on peut s’interroger sur la symbolique de la plus grande sculpture du monde. Et si finalement il s’agissait, à la manière des pyramides égyptiennes, d’annoncer que le nouveau berceau de culture allait s’installer aux Emirats Arabes Unis ?

Crédit photo : Christo and Jeanne-Claude

Arnaud Giscard d’Estaing
Rubrique réalisée en partenariat avec La Société Anonyme

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia