26 mars 2021

Temps de lecture : 1 min

« Mars, ne laisse pas dissolution et destruction fondre sur le peuple »* ( « Neve lue rue Marmar sins incurrere in pleores ! )

En chinois, le mot crise signifie danger mais aussi opportunité. Pourtant, le 17 mars 2020, le ciel nous tombait sur la tête et le monde entier tanguait et se confinait. Un an plus tard, le monde, en partie toujours confiné ou semi-confiné, s’est transformé. Pour le pire mais aussi pour le meilleur.

Et INfluencia a saisi cette opportunité – pour le meilleur – en lançant des initiatives tout au long de l’année 2020, puis en 2021 : dès les premiers jours du confinement, une nouvelle rubrique « Paroles de résistance » pour donner la parole à tous les acteurs du marché de la com et des médias, qui avaient besoin de faire passer un message important à leur communauté, puis des webinaires pour continuer à réfléchir ensemble à l’évolution de notre société. Nous avons redesigné notre newsletter, nous avons créé le « Prix du livre INfluencia » ( la deuxième édition arrive, envoyez- nous vos livres). Nous avons lancé des programmes de formation, des podcasts, des interviews vidéo, des offres de consulting, une newsletter audioisée à 18h, des trendbooks…

INfluencia s’est également mis au Good, avec The Good, plateforme dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des marques et des entreprises et sa newsletter hebdomadaire.
Alors, en ce mois anniversaire, où le « nouveau normal » est encore très bizarre, nous voulons rester positifs et nous voulons nous adresser au mois qui est presque écoulé et l’implorer : « Sois rassasié, sauvage Mars ! Saute la frontière, prends position »**. Et laisse nous respirer et revivre…

* « Mars, ne laisse pas dissolution et destruction fondre sur le peuple. (…) « Neve lue rue Marmar sins incurrere in pleores ! ( Chant des frères arvales, corps de prêtres de la Rome antique )
**Satur fu, fere Mars ! Limen sali, sta berber ! », ( Chant des frères arvales, corps de prêtres de la Rome antique )

 

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia