3 mai 2015

Temps de lecture : 1 min

Les marques de luxe et le « modern re-telling »

Dans le BLSTK Replay n°121, nous abordions la prise de parole des personnes ordinaires dans les campagnes de luxe. Mais la logique inverse est aussi vraie : les marques peuvent aussi mettre en valeur les bons mots d’auteur de personnalités artistiques ou politiques.

Dans le BLSTK Replay n°121, nous abordions la prise de parole des personnes ordinaires dans les campagnes de luxe. Mais la logique inverse est aussi vraie : les marques peuvent aussi mettre en valeur les bons mots d’auteur de personnalités artistiques ou politiques.

Nous avions déjà observé cette tendance consistant à reprendre les paroles d’une célébrité comme Giorgio Armani (dans la campagne A Tribute) ou Brigitte Bardot (dans la campagne Coming Down) et  les utiliser comme bande audio pour amener de la profondeur à un contenu. Néanmoins, les mots ne sont pas de simples sons et ont aussi un impact visuel. Il faut également savoir les mettre en scène et les adapter pour toucher son public. On appelle ça le Modern Re-telling. Ainsi, L’Oréal sublime les vers de Maya Angelou avec un traitement Kinetic Typography. D’autres marques exploitent les nouveaux formats du web, comme Cadillac qui a reconstituée un discours de Théodore Roosevelt à partir de Re-Tweets d’internautes.

 

# ART BALISTIK

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia