23 septembre 2009

Temps de lecture : 1 min

Marc Jacobs fait sniffer les passants

Plus besoin d'aller chez Sephora ou Marionnaud pour tester de nouvelles fragrances, désormais...

Plus besoin d’aller chez Sephora ou Marionnaud pour tester de nouvelles fragrances, désormais…

C’est dans la rue que ça se passe ! A Toronto, il suffit de déambuler dans le quartier fashion de Yorkville pour apercevoir des badauds rivés passionnément à des panneaux publicitaires à l’effigie de Daisy, le célèbre parfum de Marc Jacobs.

Comme à chaque saison, la fragrance réinvente son conditionnement et le couturier américain tient à le faire savoir. Pour attirer sa cible, les 18-24 ans, le créateur, accompagné de son agence media OMD Canada, a eu l’idée de créer des panneaux publicitaires habillés d’émanations de Daisy. Le but était de confronter les consommateurs et le produit dans un endroit inhabituel à ce type de senteur.
Et pour attirer le chaland, des binômes ont été recrutés pour renifler avec passion le jus du couturier. A la fois acteur et ambassadeur, ils devaient mimer une forte attirance due au parfum et une envie irrésistible d’aller gratter et sniffer les panneaux, et dans un même temps, inviter les passants à venir le sentir. Les panneaux mis en place dans la rue par Astral Media Outdoor étaient censés transmettre la senteur aux consommateurs, ce qui est assez rare dans ce contexte.

Cette communication permet de sortir des schémas classiques comme les échantillons fournis dans les magazines ou les visites dans les enseignes spécialisées. Mais que les grandes marques de distributeurs se rassurent sur la désaffection éventuelle de leurs clients, la France n’est pas encore sujette à cette stratégie de guérilla marketing. Pour l’instant…

Gaël Clouzard

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia