27 novembre 2013

Temps de lecture : 2 min

Managers, parlez numérique… et boostez votre communication.

Parler le langage du numérique est devenu un vrai casse tête pour les acteurs de la communication. Parce que les enjeux et les pratiques ont beaucoup évolué, Olivier Cimelière se fait l'interprète d'un dialecte pas toujours simple à maîtriser.

Journaliste, Olivier Cimelière raconte à quel point le numérique a bouleversé la communication des entreprises et des institutions. Du bad buzz aux enjeux en interne en passant par la sacro-sainte réputation, son livre « managers, parlez numérique… » balaye en dix chapitres toutes les problématiques liées au numérique. Thierry Wellhof (président de Wellcom et de Syntec Conseil), Françoise Gri (Dg du groupe Pierre & Vacances) et Nicolas Bordas (président de Being WW), apportent leur regard de professionnels éclairés, au fil des thématiques abordées dans l’ouvrage.
 
De plus, des cas d’école proposent aux lecteurs toutes les clés pour décrypter et éviter les pièges tendus par le numérique. Par exemple, lors de la catastrophe du train « Paris-Limoges », en juillet 2013, la SNCF a fait preuve de réactivité et de transparence envers ses employés et ses usagers. Avec notamment le recours aux fils twitter des lignes affectées par les conséquences du drame, une page dédiée aux familles des victimes et une autre pour le public. Toute la chronologie de l’affaire est  passée à la loupe, tandis que le détail de la stratégie adoptée par l’entreprise, permet de comprendre toute l’utilité de bien gérer la puissance d’un déferlement numérique.

Le danger est permanent

Aujourd’hui, la moindre complainte peut se retrouver à la base d’une tempête médiatique. Car, désormais, le Twitto « lambda » peut très bien mettre à mal les institutions et les entreprises, en 140 signes. Vu des milliers de fois et propagé dans l’immensité de la toile, son message -à priori anodin, il y a encore quelques années- fait désormais trembler bien des cellules de veille. « Dès lors, il s’agit aussi d’être capable de renifler l’air du temps, d’échanger avec les acteurs internes et externes, de savoir relier, contextualiser et partager les éléments dont les différents publics peuvent avoir besoin. Le dircom contemporain est en quelque sorte un faiseur et un passeur de sens au service de la réputation d’une organisation et de ceux qui l’incarnent publiquement », commente Olivier Cimelière. Quand la panoplie d’Indiana Jones remplace le traditionnel costume cravate. Tout un programme! Et comme le souligne Nicolas Bordas dans la postface : « le changement de com, c’est maintenant ».

La rédaction

Managers, parlez numérique… et boostez votre communication !
Un livre de Olivier Cimelière
Une collection dirigée par Henri Kaufman

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia