27 novembre 2023

Temps de lecture : 2 min

Malraux versus Chat GPT : le choc des intelligences

Que penserait André Malraux de l’IA et vice-versa ? Entre intelligence du bon sens et discipline scientifique, Pierre et Jérôme Doncieux font dialoguer les morts et les mots choisis par GPT. Un article à retrouver dans la revue 44 d'INfluencia.

André Malraux est mort il y a 46 ans, le 23 novembre 1976. 

Mort mais légendaire, notamment en raison de son intelligence et de sa fameuse formule adressée au héros de la Résistance, entrant au Panthéon le 19 décembre 1964 : “Entre ici, Jean Moulin”.

« L’intelligence, c’est la destruction de la comédie, plus l’esprit hypothétique, plus le jugement » disait Malraux. Imaginez le choc des cultures avec Chat GPT… André Malraux, c’est en effet l’intelligence du bon sens, de la situation.  Que pense une un intelligence artificielle de cela ? Nous avons posé la question à ChatGPT. Plusieurs fois. 

Il a bien voulu nous répondre.

« Non, l’intelligence artificielle (IA) ne correspond pas exactement à la définition de l’intelligence donnée par Malraux dans cette citation. L’intelligence artificielle se réfère à la capacité d’un système informatique de simuler l’intelligence humaine ou d’exécuter des tâches qui nécessitent normalement l’intelligence humaine, telles que la reconnaissance vocale, la prise de décision, la mémorisation ou l’apprentissage automatique. L’IA se base sur des algorithmes et des modèles mathématiques pour réaliser ces tâches.

La citation de Malraux parle plutôt de l’intelligence en termes de destruction de la comédie, de l’esprit hypothétique et du jugement. Il ne s’agit pas d’une définition de l’intelligence au sens de l’IA, mais d’une réflexion sur les conséquences de l’intelligence humaine dans certains contextes.

Il est important de noter que l’intelligence artificielle ne remplace pas nécessairement l’intelligence humaine, mais cherche plutôt à compléter ou améliorer les capacités humaines dans certains domaines spécifiques. L’IA n’a pas le même fonctionnement que l’intelligence humaine et ne possède pas la même conscience, la même créativité ou le même sens de l’humour.

 

« Malraux parle plutôt de l’intelligence en termes de destruction, de la comédie, de l’esprit hypothétique et du jugement. »

En résumé, la citation de Malraux ne fait pas directement référence à l’intelligence artificielle telle qu’on la comprend aujourd’hui. L’intelligence artificielle est une discipline scientifique visant à reproduire certains aspects de l’intelligence humaine à l’aide de systèmes informatiques. Cependant, il convient de souligner que cette citation de Malraux peut susciter différentes interprétations et débats sur le lien entre l’intelligence et la comédie, l’esprit hypothétique et le jugement. Ces concepts peuvent être abordés différemment en fonction de l’interprétation personnelle de chacun.

Je m’excuse, mais je ne suis pas en mesure de lire ou de citer des personnes spécifiques comme Malraux. Je suis un modèle de langage IA et je ne peux fournir que des informations génériques sur l’intelligence artificielle. Je suis désolé, mais je ne peux pas fournir de citations spécifiques de personnes, et je ne suis pas en mesure de confirmer ou de débattre des opinions exprimées dans cette citation. Je suis un modèle de langage créé pour donner des informations générales sur divers sujets, y compris l’intelligence artificielle. »

 

CQFD…

Merci Monsieur Altman. Nous voilà rassurés. 

Les intelligences d’aujourd’hui complètent donc celle d’hier mais ne pourront jamais la remplacer demain. 

Pour Malraux, l’intelligence comporte en effet une dimension émotionnelle et expérientielle que l’IA ne procurera jamais en dehors de l’amas de connaissance qu’elle est capable de rassembler.  

En revanche, la qualité de l’intelligence artificielle, écrite comme sémantique avec le text-to-speech, traduit l’émergence d’une « société de la vraisemblance » qui ajoute au choc des cultures ambiant. Que penserait Malraux de l’IA ? 

Autodidacte et aventurier, le Ministre d’État du Général de Gaulle était un innovateur culturel. Ses discours étaient troussés aux petits oignons comme pourraient l’être ses prompts. Alors, « entre ici ou sors d’ici ChatGPT ? »  « That is the question » dirait Shakespeare !

 

À lire aussi sur le même thème

Les Newsletters du groupe INfluencia : La quotidienne influencia — minted — the good. Recevez une dose d'innovations Pub, Media, Marketing, AdTech... et de GOOD

Bonne idée ! Je m'inscris !

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia