28 août 2011

Temps de lecture : 2 min

Madonna cherche désespérément danseur inconnu…

En duo avec Smirnoff, Louise Véronica Ciccone vient de lancer un concours mondial pour trouver un danseur anonyme. Une compétition dans une cinquantaine de pays qui ne devrait pas laisser insensibles les fans de la star ou de la vodka…

Vous êtes fan de danse, de Madonna et accessoirement de la boisson qui ne gèle pas, alors le «Smirnoff Original Nightlife Exchange Project» est l’évènement que vous attendez.

Pour sa deuxième année le «SONEP» a fait appel à la Ciccone au travers d’un concours de danse mondial. L’opération, débutée le 8 août et accessible uniquement sur la page fan de Smirnoff (590 000 Like) et la chaîne officielle You Tube, propose aux apprentis danseurs d’envoyer une vidéo de 60 secondes, de leurs prouesses «danceflooriennes». Les candidats ont jusqu’au 10 octobre pour livrer leurs prestations.

Une fois un premier écrémage effectué, Madonna choisira parmi une «shortlist» la crème des meilleurs danseurs. Les derniers encore en lice s’affronteront dans un épilogue qui aura lieu le 12 novembre lors d’une soirée «worldwide» organisée conjointement dans 18 pays et sur les 5 continents (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chypre, Allemagne, Irlande, Italie, Liban, Mexique, Hollande, Thaïlande, Turquie, Venezuela et Vietnam).

En marge de la soirée, le brand content ne sera pas en reste puisque des tournages audiovisuels seront organisés dans chaque lieu où l’opération prendra corps. Chaque film a pour vocation de rentrer dans l’intimité des participants et des invités qui devront expliquer pourquoi, entre autres, la danse et la vie nocturne les séduisent autant. Un contenu conséquent qui sera sûrement recyclé pour 2012.

En plus du concours, les soirées pourront être organisées en fonction de l’inspiration des internautes qui auront l’opportunité de proposer des concepts mode, design et autres, via la page Facebook. 32 autres pays* serviront d’écho à l’opération au travers d’une stratégie marketing additionnelle.

L’opération pensée par JWT a pour objectif la participation de 10 millions d’internautes. Pour Smirnoff le but avoué est une présence renforcée sur les réseaux sociaux et une aura plus fashion grâce à une stratégie d’entertainment laissant place à l’interactivité sur fond de vodka.

Une des concurrentes: Maya Shino (Japon). Allez voir les autres ici

La marque a eu le nez fin en s’accoquinant avec la Madonne qui sait se faire rare et donc générer de l’intérêt lorsqu’elle participe à un évènement. Loin d’être une star des réseaux sociaux avec «seulement» 6.2 millions de fans sur sa page Facebook mais surtout une non-présence sur Twitter qui doit choquer plus d’un internaute addict de ce media social, la «Queen of the pop» née en 1958 sait jouer avec cette discrétion qui attire la convoitise des marques et l’intérêt des afficionados frustrés de ne la voir qu’au travers des magazines people «sans fond, sans foi ni lois».

Alors si vous avez envie de danser sur «Like a Virgin » tout seul pendant 60 secondes avec en fond de vos prouesses une armoire de chambre mal rangée ou un salon avec des chaises et une table en chêne, ce «contest» est pour vous!

Gaël Clouzard
Rubrique réalisée en partenariat avec ETO

Source:  @mediacat
* Belgique, Bolivie, Bulgarie, Cameroun, Chine, Colombie, Costa Rica, République Dominicaine, Equateur, Salvador, France, Ghana, Grèce, Hong Kong, Inde, Indonésie, Israël, Japon, Kenya, Nouvelle Zélande, Nigeria, Norvège, Panama, Paraguay, Pérou, Pologne, Serbie, Roumanie, Afrique du Sud, Corée du Sud, Trinidad et Uruguay.

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia