9 décembre 2009

Temps de lecture : 1 min

Le luxe presque comme si on y était

Des lunettes solaires Montblanc posées sur la commode ou encore le porte-clés de votre Ferrari sur le guéridon de l'entrée ? Oui c'est possible. Enfin presque...

Des lunettes solaires Montblanc posées sur la commode ou encore le porte-clés de votre Ferrari sur le guéridon de l’entrée ? Oui c’est possible. Enfin presque…

« Envie de luxe » : Derrière ce titre se cache un duo de livres que Dominique Cuvillier, l’un pour les femmes et l’autre pour les hommes. En effet, nous ne sommes pas tout à fait  « égaux/ego » devant le luxe.

Le luxe fascine et intrigue. Il est à la fois opulent, merveilleux, attirant, rare, superflu, vaniteux, trivial, impitoyable, emphatique, banal même. Mais par les mille petites étincelles de désir qu’il envoie, il projette l’idée d’un monde à part, inatteignable et pourtant si accessible. Hier, le luxe restait dans les limbes du « grand monde », la sphère des nantis, aujourd’hui, le luxe s’achète partout.

Le coffret propose justement de s’offrir sous forme de 18 trompe-l’œil (des stickers) tous les objets auxquels nous n’accéderons peut-être jamais. Quel homme n’a jamais rêvé d’une montre Jaeger-Lecoultre et quelle femme ne se languirait pas d’un mini sac Goyard ? À défaut de pouvoir les posséder « pour de vrai », cette petite boîte presque magique, va nous permettre de semer un peu partout dans la maison nos signes extérieurs de richesse…en 2 dimensions et afin ainsi d’épater la galerie !
Un cadeau pour torde le cou à la crise, à faire ou à se faire, pour se décomplexer et s’amuser de toutes extravagances !

Alexandre Legrand

(1 ) éditions du Chêne

Version Homme

 

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia