28 juin 2017

Temps de lecture : 1 min

Le luxe nostalgique

Dans une ère digitalisée en pleine perte de repères, le luxe brandit fièrement son héritage pour réaffirmer son aura et sa splendeur.

Dans une ère digitalisée en pleine perte de repères, le luxe brandit fièrement son héritage pour réaffirmer son aura et sa splendeur.

Mais où sont les neiges d’antan ? Le luxe se laisse aller à ce mélancolique refrain dans ce monde digitalisé dont le rythme soutenu et la perpétuelle quête de nouveauté font parfois perdre pied. Place à la douce nostalgie des fastes passés, aux pleurs d’un prestige perdu. On se remémore alors les icônes et les idoles que le temps a emporté, telle une madeleine de Proust dont la puissante réminiscence restaure la grandeur d’une époque.

Pour les marques de luxe, ramener du « Vintage » au cœur de leur communication, c’est capitaliser sur un héritage glorieux, sur un sens du style intemporel, et ainsi s’ériger en repère. En somme, c’est un moyen de reprendre de la hauteur et de l’autorité à l’heure de la proximité et du partage qu’est le digital, mais également de créer de l’affect avec le consommateur. En achetant un produit de la marque, je m’assimile à son mythe. C’est ainsi que Bulgari vous plonge dans une galerie à la gloire de son passé sur Instagram, que Calvin Klein ressuscite la Kate Moss des années 90’, ou encore que Dior continue de perpétuer le mythe de La Piscine… Alors, c’était mieux avant ?

 

# ART BALISTIK

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia