14 septembre 2016

Temps de lecture : 1 min

Le luxe se met à l’instantané

Prendre le temps était anciennement l'apanage garantissant la qualité du produit de luxe. Avec la révolution digitale et les réseaux sociaux, la temporalité anciennement lente du secteur évolue pour être davantage dans la réactivité et dans l'instant.

Prendre le temps était anciennement l’apanage garantissant la qualité du produit de luxe. Avec la révolution digitale et les réseaux sociaux, la temporalité anciennement lente du secteur évolue pour être davantage dans la réactivité et dans l’instant.

Traditionnellement, les marques de luxe ont toujours brandi l’argument du temps comme garant de la qualité de leurs produits et de leur prestige. Le luxe par définition n’est pas dans l’hyper-consommation, c’est un objet rare et précieux qui ne se consomme pas comme les autres. Cependant, depuis la révolution digitale, la donne a changé. Le temps des réseaux sociaux, de l’internet n’est plus celui du print. Tout va plus vite, tout est mondial, et surtout, tout est dans l’instant. Car les réseaux sociaux, ce n’est pas de l’histoire, c’est une successions de moments, de « maintenant ».

Bien que le récit de ces marques et leur savoir-faire demeurent des éléments clefs, elles doivent apprendre – pour continuer de séduire les jeunes audiences – à adopter la temporalité des réseaux sociaux, sans pour autant perdre leur aura. Avec la mise en place du « See now Buy now » de Burberry et Michael Kors, les lives sur Snapchat, les discussions des marques en chat, ou encore la confection instantanée de crèmes sur mesure par Lancôme, le luxe accélère le tempo.

# ART BALISTIK

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia