1 juin 2021

Temps de lecture : 2 min

Lionel Curt, MNSTR : « les agences digitales sont le moteur d’une créativité plus hybride « 

Élu le mois dernier, président de la Délégation digitale de l’AACC, Lionel Curt, président et co-fondateur de l’agence MNSTR, s’inscrit dans la volonté de l’AACC d’être un syndicat plus participatif, plus inclusif avec un mode de gouvernance repensé. Ce digital entrepreneur explique à INfluencia sa démarche.

IN. : pourquoi avoir présenté votre candidature aujourd’hui ?

Lionel Curt : même si le collectif est l’essence même de nos entreprises, être dirigeant d’agence est au bout du compte assez solitaire. Partager, jouer le collectif en ‘déposant les armes’ entre confrères est ultra enrichissant. D’autre part, les métiers de la communication sont en pleine mutation et j’ai réellement le désir de mettre la spécificité digitale au cœur des débats. Je suis convaincu que les agences à l’ADN digital sont des acteurs puissants du nouveau paysage marketing communication qui se dessine.

IN. : le digital est aux communicants et annonceurs, ce qu’était la promotion des ventes à la pub. Et donc souvent la dernière ligne d’un budget de communication. Que leur répondez-vous?

L.C. : pendant longtemps et c’est normal, la créativité c’était un beau film, de belles affiches. Depuis 20 ans, les agences digitales sont au cœur d’une créativité plus hybride et de la transformation des marques. En outre, opposer créativité et efficacité serait une erreur. Aujourd’hui, grâce à cette richesse (Brand Content, Expérience interactive, Social Média, Influence, etc.), la promotion des ventes peut devenir une véritable expérience de marque. D’ailleurs regardez les nouveaux phénomènes de « shoppertainment » avec le live qui explose sur tous les canaux ou encore la série sur Snapchat « The Drop ». Autant d’exemples qui illustrent parfaitement cette capacité du digital à ‘faire aimer’ et à ‘faire vendre’.

IN. : quid des relations agences-annonceurs ?

L.C. : réinterroger les rapports annonceurs-agences est primordial et cela passera déjà par la compréhension de nos contraintes mutuelles. D’ailleurs, je pense qu’il ne faut plus parler d’annonceurs. La marque se travaille désormais sur tous les points de contacts – et pas uniquement média – elle n’est certainement plus un objet marketing. La marque doit être traitée au même niveau que l’entreprise. Aussi, repenser une collaboration entre agences-marques, plus responsables est clairement d’actualité ! Nous avons besoin les uns des autres.

IN. Pensez-vous que le mot pub soit démodé ?

L.C.: Le problème de ce terme c’est qu’il est perçu pour beaucoup comme l’expression d’une culture passée et un peu trop stigmatisée à mon gout. Cela m’attriste mais la publicité est devenue le symbole des maux d’une société consumériste. Malgré tout, ce sont bien les métiers de la communication qui développent la valeur des marques. Nous assumons désormais tous notre responsabilité face aux enjeux sociétaux et environnementaux. Tout comme les marques, d’ailleurs. Aussi, je pense sincèrement que nous entrons dans une nouvelle ère, un nouveau cycle…au-delà des mots, l’AACC a pris le taureau par les cornes pour sortir par le haut et je souscris entièrement à cette ambition.

Pour en savoir plus sur Lionel Curt
En 1998, Lionel Curt cofonde l’agence web Megalo(s) avec la conviction que les sites internet doivent être une véritable expérience de marque mémorable pour les visiteurs. Début 2008, avec + 60 collaborateurs, il rejoint un groupe spécialisé dans le CRM. En 2010, convaincu que marketing et publicité ne peuvent plus s’opposer dans l’ère digitale : tant dans les organisations, que dans les dispositifs de communication mis en place. Il cofonde alors l’agence MNSTR (prononcez monstre): Brand Strategy et Storytelling Agency. Lionel Curt a également nommé deux Vice-présidentes, Sophie Noel, Co-fondatrice et Présidente de l’agence Heaven (Groupe Hopscotch) et Sandrine Vissot-Kelemen, Présidente de l’agence Razorfish (Groupe Publicis), pour s’engager à ses côtés.

Alonso Cristina

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia