3 février 2010

Temps de lecture : 1 min

La librairie de quartier, nouvelle stratégie marketing ?

On le sait, dans un contexte de crise financière et sociale les consommateurs sont plus attentifs et méfiants vis-à-vis des marques. Par Vincent Bernard...

On le sait, dans un contexte de crise financière et sociale les consommateurs sont plus attentifs et méfiants vis-à-vis des marques.

Aujourd’hui les Français veulent de plus en plus acheter utile et surtout pouvoir en mesurer les conséquences. Ainsi le commerce équitable mondial et ultra markété crée le doute au profit d’une forme de protectionnisme assurant la sauvegarde des emplois et des PME de nos régions : le commerce équitable régional.

Alors que les grandes marques nationales et internationales sont mises à mal, nos producteurs locaux, eux, deviennent les « stars » d’une nouvelle consommation responsable. À l’image de la marque militante « J’aime le lait d’ici ».
Ainsi pour le plus grand plaisir des locavors, se développent de nouveaux circuits de distribution (la plupart simplement remis au goût du jour) tel que les AMAP, les ventes à la ferme ou les marchés.

C’est finalement grâce à leur humble structure, une culture locale et des produits naturels, que nos artisans incarnent les nouveaux critères de consommation : authenticité, savoir faire, responsabilité, qualité mais surtout proximité.

Et pour les grandes marques nationales et internationales ?

Face à ces nouveaux développements, elles peuvent se remettre en question pour se rapprocher tant que possible du modèle artisanal. Cependant, pour être crédible, il ne s’agit pas de simplement communiquer comme une marque dite « authentique » mais de repenser le marketing et l’offre produit.

Notons cette nouvelle tendance de commerce de proximité, où l’utilisation d’un flagship store (réservé à une élite) qui, malgré les apparences (des surfaces immenses dans des quartiers aux loyers exorbitants) véhicule des valeurs de marques, crée un dialogue  avec le client (Genius Bar Apple). Elle lui fait vivre une expérience unique, en bref, apporte un service qualitatif digne de notre boucher de quartier.

Alors pourquoi pas s’installer dans un quartier plus populaire au plus près des « vrais » commerçants et peut être même changer de nom, pour devenir la Librairie-Nike NSW, à Paris dans le Marais…

  Vincent Bernard
Création et Stratégie – Extrême

 

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia