28 juin 2023

Temps de lecture : 2 min

Le retour en force du bitcoin transforme déjà le marché des cryptomonnaies

Bitcoin CashBCH – a progressé de plus de 100% au cours des 7 derniers jours. Après une longue traversée du désert de presque deux ans, cette explosion soudaine annonce déjà d’importants mouvements sur le marché.

Mardi dernier, le prix du Bitcoin dépassait les 28 000 $ pour la première fois depuis deux mois. Mieux, cette semaine la cryptomonnaie a passé la barre des 30 000 US Dollars et surfe sur une hausse de plus de 82% depuis le début de l’année, de quoi surprendre la majorité des crypto-investisseurs – ou les grands perdants du boursicotage depuis le dernier krach boursier de novembre 2021 –. Le support du cours du bitcoin est à 25000$, un repli sous les 30000$ ne serait donc pas préoccupant tant que ce support de 25000$ n’est pas franchi. Un retour en force non sans d’importantes conséquences sur le marché…

Larry Fink change son fusil d’épaule

La semaine dernière, BlackRock, le gérant aux 9100 milliards d’actifs sous gestion, surprenait son monde en déposant un prospectus auprès de la SEC, l’autorité des marchés américains afin de coter sur le Nasdaq un fonds indiciel adossé au bitcoin au comptant. En s’associant avec Coinbase, une plateforme de transfert de cryptoactifs bien connue du milieu, le plus grand gérant d’actifs au monde lançait le fonds iShares Bitcoin, dont Coinbase serait le dépositaire, qui reflétera la performance du cours de la plus grande des devises numériques. Si la SEC, après avoir rejeté toutes les initiatives comparables, acceptait le deal, cela marquerait une étape cruciale pour l’avenir des cryptomonnaies, jusque-là boudées par les grands noms de l’industrie financière. Pour rappel, Larry Fink, le Président-directeur général de Blackrock, avait comparé en 2017 l’actif digital à un « indice du blanchiment d’argent ». Sacré revirement donc.

 

 

Fidelity Investments refuse de se lancer distancer

Tout comme BlackRock avant elle, Fidelity Investments, la troisième plus grande société de gestion d’actifs au monde, se prépare à formuler à son tour une demande pour un ETF Bitcoin. Outre cette nouvelle étape, plusieurs bruits de couloir suggèrent que Fidelity Investments pourrait racheter Grayscale Investments, une autre plateforme majeure du marché. Les deux organismes n’ont rien confirmé pour autant. Andrew Parish, un influenceur crypto ayant pignon sur rue, estime qu’à mesure que les sociétés financières traditionnelles entrent dans l’industrie cryptographique, il ne serait pas surpris de voir Fidelity offrir des services de consulting à ses clients. Fidelity Digital Asset propose déjà des ETF Ethereum aux États-Unis et des ETF Bitcoin sur les bourses internationales tout en exploitant le bitcoin depuis 2014.

 

Tout comme certains organismes européens

C’était un secret de polichinelle depuis une annonce daté de 2021 : la Deustche Bank pénètre enfin le marché en effectuant la demande visant à offrir des services crypto sur le territoire allemand. La procédure cible particulièrement les activités en lien avec la garde de cryptos, qui ferait donc de l’institution bancaire un dépositaire de cryptos dans son pays. L’un de ses porte-parole a précisé qu’il s’agissait d’une demande de licence introduite auprès de la BaFin, le régulateur financier allemand, et qu’il ne devrait pas y avoir d’obstacle à la procédure.

 

 

Un accord pour se mette à l’abris

Autre développement important survenu ces derniers jours : l’accord de Binance avec la SEC. La filiale américaine de la plateforme de crypto-monnaies Binance a conclu un accord avec la Securities and Exchange Commission afin d’éviter un gel total des actifs à la suite des accusations criminelles portées par le régulateur la semaine dernière. Selon cet accord, Binance Holdings, BAM Management US, Bam Trading Services et le fondateur de Binance, Changpeng Zhao, rapatrieront les actifs des clients de Binance US, une filiale à laquelle il sera interdit de dépenser les actifs de l’entreprise autrement que pour couvrir les coûts d’exploitation et rembourser les clients qui veulent retirer leurs dépôts.

 

Les Newsletters du groupe INfluencia : La quotidienne influencia — minted — the good. Recevez une dose d'innovations Pub, Media, Marketing, AdTech... et de GOOD

Bonne idée ! Je m'inscris !

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia