25 mars 2022

Temps de lecture : 1 min

« Le ministre de la Guerre a donné sa démission. La guerre est supprimée »*

« Я решил прекратить настоящую войну и напасть на Украину только на Decentraland» (YA reshil prekratit' nastoyashchuyu voynu i napast' na Ukrainu tol'ko na Decentraland)** : « j'ai décidé d'arrêter la guerre réelle et d'attaquer l'Ukraine uniquement sur Decentraland ». La déclaration choc de Vladimir Poutine hier matin a surpris le monde entier…
Edito

La guerre sur le metaverse ? Et pourquoi pas ? Pas un jour ne se passe sans qu’une marque, à grands renforts de communication, n’annonce son arrivée – la plupart du temps sans intérêt – dans un des nouveaux mondes virtuels. Le tout pour être la première et devancer ses camarades/ennemis. Alors pourquoi les dictateurs ne s’empareraient-ils pas de parcelles dans The Sandbox ou Decentraland ? Pourquoi leurs ministres de la Défense ou leurs chefs d’état-major des armées n’y lanceraient-ils pas plutôt leurs troupes ? Et si la seule réelle utilité du metaverse était de de transférer dans un monde virtuel le désir paranoïaque de conquête et de puissance de leurs chefs suprêmes et d’éviter des morts bien réelles ?

Bref, s’ils préféraient jouer à la guerre plutôt que la faire ? Au moins le metaverse serait vraiment utile à notre monde futur et à l’humanité…

 

Ps : aux dernières nouvelles un porte-parole du Kremlin vient de démentir l’information, prêtant au patron de la Russie un moment d’égarement passager…

 

*Jules Renard

**Je demande pardon aux puristes, le texte en russe est de Monsieur Google Traduction.

À lire aussi sur le même thème

Les Newsletters du groupe INfluencia : La quotidienne influencia — minted — the good. Recevez une dose d'innovations Pub, Media, Marketing, AdTech... et de GOOD

Bonne idée ! Je m'inscris !

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia