7 novembre 2021

Temps de lecture : 1 min

Le CIC lance le mouvement des Constructifs : un programme réjouissant !

Enrichissant, réjouissant, galvanisant… On ne sait quel adjectif choisir pour décrire l’opération d’ampleur imaginée et mise en place par Australie.Gad pour le CIC. L’idée? Lancer des conversations entre influenceurs et entrepreneurs de tous poils, et créer ainsi le club des « Constructifs ». Des hommes et des femmes qui entreprennent, dans l’esprit de la banque qui « construit dans un monde qui bouge ».

Parfois les images, valent mieux que de longs discours. Alors faisons court. Durant 4 saisons, Natoo, Cyprien, Cyrus North et Emy iront à la rencontre de personnalités célèbres ou en devenir, au nom du CIC, banque qui comme chacun le sait, est celle des entrepreneurs.  En créant des échanges inspirants avec des personnalités  qui sortent des sentiers tracés pour créer leurs écosystèmes, le CIC entre d’un coup d’un seul dans la plaque de sa baseline « Construisons dans un monde qui bouge ».

Ainsi, dans le premier épisode, Cyprien et Yann Arthus Bertand au coeur de Good Planet ont un échange classique, toujours sympathique…

 

Natoo, elle, va à la rencontre d’Astrid Parmentier, et Pauline Faivre qui ont créé Tom & Josette il y a deux ans. Dans ce deuxième épisode, les deux jeunes femmes qui ont convaincu un pool d’investisseurs, -pour certains entrepreneurs du grand âge et de la petite enfance-, de miser 1,3 millions d’euros sur leur concept de micro-crèches implantées dans les lieux de vie de personnes âgées (12 places pour enfants jusqu’à 3 ans) évoquent leur aventure entreprenariale. Les deux premières crèches, sont situées à Rennes et dans la périphérie de Bordeaux , et accueillent désormais 23 enfants…

  

Dans l’épisode 3, Cyrus North rencontre Marie Robert, professeure de philo qui après avoir vulgarisé des notions de philo en mode podcast, vient de créer son école de philo! « Une idée étrange pour les gens« , explique-t-elle à Cyrus North. Jeune femme dont la phrase de Samuel Beckett : « essayez, ratez, essayez encore, ratez mieux« , est la devise. A ne pas rater. C’est chanmé!

 

Avec cette opération à la mécanique bien huilée et surtout extrêmement valorisante pour le CIC, Australie.Gad modernise et fait émerger clairement la raison d’être de la banque, à savoir sa mission contributive dont les actions sociétales étaient jusqu’à maintenant méconnues…

 

 

 

Cristina Alonso

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia