3 février 2011

Temps de lecture : 3 min

Laser crée un portail pour les Atypiques: une nouvelle cible de consommateurs

Ils sont entrepreneurs, curieux, comparateurs, et digital natives. Une population en plein essor, qui a fait des choix de vie personnels et professionnels. LaSer crée pour ces «atypiques» une plate-formel/réseau social agrégeant plus de 60 sites, proposant de multiples services, des jobs, des financements, du shopping innovant, du microblogging...

Ils sont entrepreneurs, curieux, comparateurs, et digital natives. Une population en plein essor, qui a fait des choix de vie personnels et professionnels. LaSer crée pour ces «atypiques» une plate-forme /réseau social agrégeant plus de 60 sites, proposant de multiples services, des jobs, des financements, du shopping innovant, du microblogging…

«L’année 2010 a connu plus de 620 000 créations d’entreprises. Le chiffre est formidable, mais en revanche rien n’est fait pour faciliter la vie à leurs dirigeants», constate Philippe Lemoine, Président directeur général de LaSer. Leurs dirigeants? Ce sont pour la plupart des hommes et des femmes «atypiques».

Pourquoi atypiques? Tout simplement parce que ces early adopters n’établissent pas vraiment de frontières entre leur vie professionnelle et privée. Chez LaSer on considère qu’ils sont un peu «entrepreneurs de leur vie». Ils sont auto-entrepreneurs, consultants, free-lance, professionnels non salariés… Cette population émergente gagne de l’argent, mais de manière irrégulière et surtout fait des choix comportementaux personnels et professionnels bien précis, qui dessinent de nouvelles tendances de consommation.

«Ces ego-opportunistes, comparateurs et caméléons, ont toujours un coup d’avance et démontrent une vraie connaissance du prix », explique David Stut, directeur d’AtypicStore. «Ils ont 100 idées à la minute, un planning overbooké, et le besoin d’agir différemment: créer, travailler librement, développer de nouveaux projets ou simplement consommer selon leurs valeurs… C’est cette énergie particulière et cette audace qui caractérisent un « entrepreneur de sa vie »».

Ce sont également des consommateurs malins, et qui de ce fait, plus que les autres, manifestent quatre préoccupations majeures: ils désirent optimiser les schémas des dépenses contraintes de leur vie quotidienne. Ils guettent la bonne affaire en se faisant plaisir, mais ils ont un problème d’accès au crédit en raison de leurs revenus irréguliers. Des revenus qu’ils souhaitent améliorer car ils ont fait des choix de vie qui les ont orienté vers un développement personnel plutôt que professionnel.

Ces digital natives sont donc à la recherche de tout ce qui peut leur apporter des solutions pour générer des revenus supplémentaires et satisfaire leurs besoins et envies. Mais pour l’instant la plupart se sentent bien seuls. Et c’est là qu’arrive la fée LaSer. Le projet concocté par le groupe consiste en effet à lancer aujourd’hui une sorte de wikistore, ou de place de marché collaborative.

AtypicStore agrègera -pour l’instant- 63 services différents, autour de quatre promesses: «optimisez vos contraintes et vos charges, développer vos talents et vos revenus, financez vos projets et vos envies, et pimentez vos achats et vos plaisirs».

Quatre parties y répondent sur le portail:

– «Life» propose «des solutions pour un quotidien malin». On y trouve un e-coffre-fort, un comparateur de prix en fonction de promos, des sites spécialisés qui vous indiquent par exemple combien de temps vous allez attendre tel jour dans telle administration, des infos pour louer la voiture de son voisin, des microservices…

– «Jobs», comme son nom l’indique, tout y est fait pour aider les membres sur le plan du boulot, avec des missions ponctuelles sécurisées

– «Money» offre «le financement solidaire de vos projets», notamment en empruntant auprès de particuliers

-«Deals» invite au «shopping qui vous ressemble» et à une consommation utile et différente, avec des bouquets des offres les plus innovantes sur Internet. Un accord a également été passé avec Groupon. Et bientôt une «fabrique à souhaits», permettra à chacun de faire part de ses désirs, et s’il sont réalisables, de les faire fabriquer par le bon partenaire trouvé par LaSer.

L’internaute pourra, soit picorer dans chaque partie, soit piloter lui-même ses activités grâce à un tableau de bord central. S’ajoutent à cette panoplie du parfait Atypique, un espace collaboratif et un blog Atypic Spirit avec des articles sur les tendances, sur des initiatives dans le domaine de la consommation alternative…Et une page facebook bien sûr.

«Nous sommes dans une triple démarche d’innovation», constate Philippe Lemoine, «nous faisons émerger des services nouveaux pour une clientèle nouvelle. Nous innovons dans notre métier, en mettant au point une démarche qui n’st plus btob, mais qui s’adresse à une cible jeune et mouvante que beaucoup d’entreprises essaient de viser. Et enfin nous accueillons l’innovation des autres sur cette plate-forme ».

Innovation également dans le modèle économique qualifié de «freemium ». Tout est gratuit au départ, à l’exception de «services plus» (par exemple si on veut une mémoire plus forte dans le coffre-fort électronique). A terme une cotisation minimale sera peut-être demandée. Pour l’instant la seule rémunération de LaSer est celle de certains services qui versent au groupe un pourcentage du trafic qualifié qui leur a été rapporté.

Enfin, dernière innovation: les infos (collectives) sur les comportements des Atypiques pourront être vendues à l’extérieur, mais les sommes récoltées seront reversées à la communauté des membres, afin par exemple de constituer un compte de cautionnement solidaire.
Plus de 10 000 utilisateurs réguliers sont attendus, «à terme la plate-forme devrait attirer une cible plus large que celle des Atypiques», espère Philippe Lemoine, «si c‘est le cas, ce sera le signe que leurs préoccupations sont vraiment au cœur de la société».

Isabelle Musnik

Rubrique réalisée en partenariat avec ETO

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia