9 mai 2021

Temps de lecture : 1 min

La langue française refuse de se confiner…

Ils sont 170 : 170 nouveaux mots ou expressions qui font désormais partie de notre quotidien et qui sont rentrés dans l’édition 2022 du dictionnaire Larousse. Covid oblige, le millésime est fortement marqué par la pandémie.

Ils sont 170 : 170 nouveaux mots ou expressions qui font désormais partie de notre quotidien et qui sont rentrés dans l’édition 2022 du dictionnaire Larousse. Covid oblige, le millésime est fortement marqué par la pandémie.

« Asymptomatique », « se confiner », « télétravailler », « cluster », « immunité collective », « immunité de groupe », « pic épidémique », « réa », « plateau épidémique », « hydroalcoolique », « état d’urgence sanitaire », coronapistes (les pistes cyclables instaurées dans les villes durant la crise sanitaire),« asymptomatique » (pour une personne),  « nasopharyngé », « quatorzaine », « click and collect », « déconfinement », « traçage », et bien sûr « SARS-CoV-2 » ou « Covid 19 (Le Petit Larousse 2022 propose les deux genres, avec une préférence pour le féminin  : « l’usage tranchera », a-t-il fait savoir ) … le virus a infecté notre langage autant que nos vies.

Chaque année, les nouveaux mots du dictionnaire nous donnent à voir le reflet de notre époque, et en ce mois de mai qui démarre, tout est là pour nous rappeler que la vie n’est pas prête de revenir définitivement à la normale. Tout au moins dans le domaine du langage.

Les usages n’ont pas fini de s’adapter à cette crise qui n’en finit pas. Alors qui nous dit que le cru 2023 n’intégrera pas officiellement de nouvelles expressions comme : « j’espère que vous allez bien », « un fauteuil sur deux » (expression et réalité désormais obligatoires dans les théâtres), « la maîtresse mérite une médaille », « désolé(e), un livreur sonne à la porte », « active ton micro/ t’es en mute », « le monde d’avant » / « le monde d’après », « quoiqu’il en… » (à vous d’ajouter le verbe), etc ?

La liste est bien évidemment loin d’être terminée et l’année nous réserve certainement encore bien des surprises. Alors, à vous de travailler. Envoyez-nous vos idées, nous transmettrons à Larousse et Robert

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia