31 janvier 2023

Temps de lecture : 2 min

Squarespace « La France est notre marché prioritaire en 2023 »

Le groupe américain Squarespace a décidé de fêter son 20ème anniversaire en se lançant en France. Cette plateforme tout-en-un de création de sites web et d’e-commerce, qui compte 4 millions d’abonnés dans plus de 200 pays et territoires dans le monde et qui emploie 1600 collaborateurs dans ses bureaux à New York, Chigago, Dublin et Londres, va avoir affaire à une rude concurrence mais sa directrice du marketing pour l’hexagone, Julie Zabinski, est persuadée du potentiel de croissance de sa société dans notre pays.

INfluencia : pourquoi Squarespace a-t-il attendu vingt années pour se lancer en France ?

J. Z. : le groupe s’est concentré pendant de nombreuses années sur le marché américain mais depuis son entrée en Bourse en 2021, sa stratégie est clairement tournée vers l’international. Après l’Australie, le Canada, le Royaume-Uni et l’Allemagne, Squarespace a décidé de faire de la France son marché prioritaire en 2023. L’entrepreneuriat est en plein essor dans ce pays. En 2021, 995.900 sociétés se sont créées dans l’hexagone. Ce chiffre record a bondi de 30% en un an. Il existe aujourd’hui 16 millions de créateurs d’entreprise dans cette nation, soit deux fois plus qu’il y a deux ans. 46% des jeunes déclarent vouloir lancer leur propre business dans les années à venir. Cette tendance correspond parfaitement à notre raison d’être qui consiste à aider les entrepreneurs à se professionnaliser, à commercialiser leurs activités et à transformer leur passion en business.

IN : quelles sont les spécificités de votre offre ?

J. Z. : notre plateforme est tout d’abord très intuitive et accessible à tous. Elle permet facilement à ses utilisateurs de créer, sans l’aide de personne, un site web, un blog, un portfolio ou une plateforme de vente en ligne. Un professeur de yoga peut, par exemple, avec nous faire son site, prendre des rendez-vous en ligne, poster ses vidéos et créer un accès exclusif à ses membres. En plus de nos abonnements mensuels, certains services différenciants sont disponibles et payants. Une de nos autres forces, c’est la qualité de nos designs.

IN : le groupe a t-il prévu de s’implanter physiquement en France ?

J. Z. : ce n’est pas le cas actuellement. Chaque pays a un responsable marketing. C’est mon cas pour le marché français mais nous travaillons beaucoup à distance. Je suis moi-même basée depuis sept ans à Amsterdam.

IN : comment comptez-vous vous faire connaître en France ?

J. Z. : nous avons lancé le 9 janvier notre toute première campagne de branding. Nos deux films de 30 secondes peuvent être visionnés notamment sur YouTube mais aussi sur MYTFI, myCANAL, 6play ou Spotify. Nos spots montrent comment nos outils permettent à tout le monde de faire des transactions en ligne et de transformer les adeptes et les communautés en une nouvelle grande entreprise. Nous venons, parallèlement, de choisir plusieurs ambassadrices pour la France. Klein d’œil est une agence et une boutique curateurs de créateurs et Héloïse Brion, alias Miss Maggie’s Kitchen publie notamment des livres de cuisine. Nous allons également collaborer avec des créateurs. Nous pourrions ainsi, par exemple, accompagner le projet d’un artiste pour montrer comment notre plateforme peut l’aider au quotidien. Nous prévoyons enfin de proposer des master class.

À lire aussi sur le même thème

31/05/2023
Les hackers disent merci à ChatGPT

Applications payantes pour un service supposé gratuit, fausse plateforme pour piéger les plus crédules, emails créés grâce à l’IA… ChatGPT est une…

Les Newsletters du groupe INfluencia : La quotidienne influencia — minted — the good. Recevez une dose d'innovations Pub, Media, Marketing, AdTech... et de GOOD

Bonne idée ! Je m'inscris !

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia