11 octobre 2021

Temps de lecture : 2 min

La campagne qui attaque Bolsonaro pour crimes contre l’humanité

« The Planet Vs. Bolsonaro ». C’est une première dans l’histoire de la com. Une première dans l’histoire tout court. AllRise, organisation à but non lucratif s’empare de la réclame pour condamner un président. Pas n’importe lequel. Bolsonaro, celui qui fait impunément fi de l’avenir de la planète en niant l’existence d’un quelconque lien entre le changement climatique et l’activité humaine est depuis ce matin l’objet d’une campagne accusatrice et sans merci.

Jair Bolsonaro

Après avoir déposé plainte auprès de la Cour Pénale Internationale, L’association AllRise fait appel à 180Amsterdam pour amplifier le sérieux de ce geste à un niveau mondial avec un film viral à charge contre le « dictateur » brésilien, ainsi que tout un arsenal de communication prêt à l’emploi qui devrait créer une onde de choc dans le monde, si le buzz fonctionne à plein.

 

Campagne mondiale et démocratique

Depuis ce matin 8 heures, les citoyens de tous bords disposent d’une plateforme de communication pour faire en sorte que la plainte déposée par AllRise ait un impact et un retentissement à la hauteur du déni de Bolsonaro (les autres puissants se reconnaitront) quant à la situation climatique.

L’idée est, vous l’aurez compris, de créer un précédent légal pour qu’à l’avenir tous les auteurs de crimes écologiques et autres attentats à l’encontre de la planète soient empêchés de les commettre.

À chacun de personnaliser ses propres messages

Accessibilité, et simplicité sont les maîtres mots de cette opération qui va permettre à chacun de personnaliser ses propres messages. Pour cela 180Amsterdam a créé un système graphique  démocratique : quiconque, en possession d’une connexion internet, et quelque soit son niveau d’agilité dans le digital, aura la possibilité de s’exprimer. Depuis ce dernier, les gens peuvent télécharger l’intégralité de la plainte rédigée en bonne et due forme, accéder et signer la pétition – La police de caractères (IMPACT), le schéma de couleurs ou encore les modèles universels visent à véhiculer une voix unifiée.

The Planet Vs. Bolsonaro

Les Stickers, et les Gifs, imaginés par l’agence et AllRise ont été conçus à la fois pour des plateformes telles que Twitter ou Facebook, afin que le plus grand nombre de citoyens se sentent impliqués.
« The Planet Vs. Bolsonaro’ est une initiative qui peut conduire à un changement déterminant. Nous sommes fiers de participer à cette action unique de communication démocratique pour le bien de la planète, déclare Kalle Hellzén, Chief Creative Officer de 180 Amsterdam, qui espère créer une conversation audible».

De son côté, Johannes Wesemann, Fondateur de AllRise poursuit « Nous ne pourrons protéger notre planète pour les générations futures que si nous nous dressons d’une seule voix pour condamner le Président brésilien Bolsonaro devant la justice. Ainsi que tous les autres individus puissants qui détruisent de façon intentionnelle l’environnement. Ils doivent être poursuivis ». Le buzz fonctionnera-t-il? La cour de justice suivra-t-elle ? À suivre.

 

 

 

 

 

 

 

En résumé

Les membres du conseil consultatif qui soutiennent l’initiative The Planet vs. Bolsonaro :

  1. Sir Howard Morrison, Juge à la CPI entre 2011 et 2021
  2. Nema Milaninia, qui a travaillé en tant que Trial Lawyer pour the Office of the Prosecutor à la CPI
  3. Thomas Lovejoy, Président du Amazon Biodiversity Center et Senior Fellow à la United Nations Foundation
  4. Kimberly Marteau Emerson, Avocate, Advocate​ & Board of Directors pour Human Rights Watch
  5. Kate Mackintosh, Inaugural Executive Director du Promise Institute for Human Rights à UCLA School of Law et advisory board member de la Stop Ecocide Foundation
  6. Margaretha Wewerinke-Singh, Assistant Professor au Grotius Centre for International Legal Studies et board member of the Stop Ecocide Foundation

Cristina Alonso

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia