19 mai 2014

Temps de lecture : 2 min

La joyeuse collectivisation des “ Fablabs ”

S'il y a bien un lieu public où l'innovation se sent chez elle, c'est bien une fablab ! Véritable maison de créativité et d'idées, les fablabs sont en train de fédérer les initiatives d'une collectivité et redonnent envie d'innover ! Décryptage par la PQR 66 dans son dernier rapport "Françaises, Français", baptisé (R)évolutions.

L’innovation concernant les imprimantes 3D n’est pas récente : elles sont utilisées depuis des décennies dans l’industrie. La grande nouveauté, c’est que cette nouvelle technologie  sera bientôt à la portée de tous notamment grâce aux Fablabs. Ces lieux de bricolage ouverts au public sont une véritable (R)évolution de nos modes de production. Et pour ceux qui n’en n’ont pas les moyens ou s’interrogent encore, un rapide survol de la PQR en 2013 permettra de comprendre que les initiatives foisonnent sur tout le territoire pour diffuser l’innovation et permettre à chacun de se familiariser avec cet objet venu de la troisième dimension. Le 27 novembre dernier, La Poste a ainsi lancé dans trois de ses bureaux sur le territoire un service d’impression 3D à destination des particuliers et des professionnels, avant un éventuel déploiement sur l’ensemble du territoire.

Dans le centre commercial d’Aéroville, Auchan offre à ses clients la possibilité d’utiliser en libre-service des imprimantes 3D. A Moirans-en-Montagne, dans le Jura, le musée du Jouet permet aux enfants de jouer les apprentis designers et de créer, grâce à une imprimante 3D, leurs propres jouets. Partout en France, des Fablabs se créent pour utiliser et partager l’innovation, accompagner du simple bricolage aux projets professionnels ambitieux. C’est le cas du Technisub de Mulhouse, atelier-laboratoire mettant à disposition des entreprises les machines et moyens de réaliser des objets techniques. A Strasbourg également, où la Fabrique, une usine de 2000 mètres carrés au cœur de la ville, est mise à disposition des citoyens. De même que la Filature de Ligugé en Poitou-Charentes en milieu rural.

Le Fablab ; incarnation physique du crowdsourcing

Gratuits, organisés en communautés d’utilisateurs, ouverts à la créativité et à la fabrication personnelles, visant à mutualiser des outils technologiques de pointe pour les rendre accessibles au plus grand nombre et en améliorer l’usage et les applications par l’intelligence collective, ces lieux rompent avec la logique capitaliste de propriété des moyens de production. Ils créent une forme de collectivisation libre, non idéologique où la propriété des outils n’est plus le seul apanage des entreprises ou des laboratoires institutionnels. Une forme d’open innovation de masse.

Dans la culture moderne, les Fablabs peuvent se regarder comme l’incarnation physique et concrète du crowdsourcing, c’est-à-dire de la coproduction collective à partir de l’utilisation de la créativité, de l’intelligence et des connaissances du plus grand nombre. L’exemple le plus célèbre de crowdsourcing est Wikipédia. Le modèle, restreint jusqu’à présent à la production de connaissances, est en train de s’étendre à la production de biens tangibles et d’objets. Ainsi en est-il du programme Wikispeed, un projet crowdsourcing de conception et de construction d’une voiture peu chère, peu consommatrice d’essence, rapide et sûre, hors de tout cadre organisationnel classique, et où les membres sont tous bénévoles et issus du monde entier.

L’essor des Fablabs, comme le projet Wikispeed, marquent aujourd’hui l’avènement, par la technologie, de collectifs de travail productifs, collaboratifs et informels rompant totalement avec nos modes de production habituels. Après avoir bousculé la distribution traditionnelle, la technologie numérique pourrait bien aussi radicalement changer la production et l’industrie.

Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir les autres innovations recensées par PQR 66 et présentées dans le rapport « Français, Françaises, etc. »

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia