7 février 2021

Temps de lecture : 2 min

Journée sans smartphone : TikTok rassure tout son petit monde

Les Millennials et le numérique à l’ère de la COVID-19 est l’objet de l’étude menée par TikTok à l’occasion de la journée sans smartphone. En question, cette année, les applis et l’autonomie humaine…

Près de 4 Millennials sur 10 déclarent avoir ouvert un, ou plusieurs, compte(s) sur une plateforme numérique depuis le début de la crise sanitaire. Normal direz-vous. Heureusement même. Nous serions tous en dépression nerveuse, sans les écrans et les applis, à cette heure-ci… Cette enquête menée aux côtés de l’association e-Enfance, dresse à la fois un premier bilan de l’année 2020 et apporte un éclairage sur leur connaissance des outils de sécurité et de protection de la vie privée… qui laisse encore à désirer. Une étude conduite dans le cadre du Safer Internet Day, la Journée internationale de sensibilisation aux usages du numérique qui se déroulera le 9 février et dédiée cette année à l’impact de la COVID-19.

Trois Millennials sur quatre (74%) affirment que la crise sanitaire les a éloignés de leurs proches

Sans surprise, trois Millennials sur quatre (74%) affirment que la crise sanitaire les a éloignés de leurs proches, que ce soit des membres de leur famille ou des amis. Pour deux tiers d’entre eux (65%), les plateformes numériques ont constitué un véritable rempart, permettant de réduire cette distance. Un sentiment d’autant plus marqué chez les Millennials résidant en région parisienne (74%). tandis que pour 78% des sondés, les plateformes numériques sont un canal privilégié pour entretenir le lien social grâce à leur service de messagerie, et à 43%, car elles permettent de poster des contenus (photos, vidéos) qui leur tiennent à cœur.

Ouvertures de comptes à gogo !

Près de quatre Millennials sur dix (36%) déclarent avoir ouvert un, ou plusieurs, compte(s)sur des plateformes numériques depuis le début de la crise sanitaire. Preuve que ces dernières sont encore le moyen idéal pour garder le contact, et s’évader, Si la crise sanitaire a renforcé l’utilisation d’Internet au sens large, en revanche, la connaissance des outils en matière de sécurité ne sont pas encore au rendez-vous. En cause une absence d’information. Huit Millennials sur dix (83%) qui possèdent un compte sur une plateforme affirment savoir qu’il existe des fonctionnalités de sécurité et de protection de leur vie privée, mais ne sont que 52% à savoir comment s’en servir…

Le mot de passe que l’on perd une fois sur deux

Le premier moyen de protection qu’ils utilisent, est le fameux mot de passe dédié à chaque plateforme… que l’on perd… une fois sur deux Question contenus, ce sont les femmes qui sont le plus sensibles à cette question… Vous l’aurez compris, TikTok tient absolument à rassurer tout ce petit monde… afin de le garder captif ! Ainsi, depuis le début de cette année, TikTok a automatiquement fait basculer en mode privé les paramètres de confidentialité par défaut de ses utilisateurs âgés de 13 à 15 ans. Concrètement, seuls les abonnés acceptés comme «Amis»pourront visionner leurs vidéos. TikTok est également la seule grande plateforme à avoir supprimé l’accès à la Messagerie Directe pour les utilisateurs de moins de 16 ans. Ceux-ci n’ont d’ailleurs pas la possibilité de réaliser de Livestreams. Des avancées significatives visant à offrir une expérience toujours plus sûre à ses jeunes utilisateurs, et du même coup à rassurer les parents ! En attendant, cessons de fêter la journée sans smartphone… Punition bien inutile et non constructive…

Alonso Cristina

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia