25 février 2015

Temps de lecture : 2 min

Johnny Walker devient prof de whisky à Shanghai !

Dans un quartier huppé de Shanghai, La Johnnie Walker House initie les Chinois à la dégustation du whisky écossais sous toutes ses formes. Une expérience révolutionnaire qui séduit par son art de vivre et ses valeurs. Décryptage par Daniel Bô avec IdeesLocales.fr.

Dans un quartier huppé de Shanghai, La Johnnie Walker House initie les Chinois à la dégustation du whisky écossais sous toutes ses formes. Une expérience révolutionnaire qui séduit par son art de vivre et ses valeurs. Décryptage par Daniel Bô avec IdeesLocales.fr

La Johnnie Walker House dédiée au célèbre whisky écossais du groupe Diageo et à sa dégustation, a ouvert ses portes dans le quartier huppé de Sinan Mansions à Shanghai.

Un flagship entre maison typique chinoise et manoir écossais

Le lieu, qui revient sur l’histoire de la marque et ses valeurs, invite les consommateurs chinois à découvrir un art de vivre dont l’épicentre est le whisky. L’intégralité de la gamme y est présentée, du Black Label au Gold Label en passant par le prestigieux Blue Label mis à l’honneur dans les séances de dégustation.

Les amateurs sont accueillis dans une ambiance confidentielle, conviviale et luxueuse à l’image des valeurs de la marque. Ainsi tout est agencé pour que la dégustation entre amis ou collègues soit à la hauteur de ce breuvage complexe : tables initiatiques, comptoirs agrémentés des millésimes les plus primés de la marque, fauteuils en cuir.

La sophistication du whisky, sous toutes ses formes

L’intégralité de la Maison aux murs en bois de chêne évoque la sophistication du whisky comme de la marque dont l’emblème est un Dandy qui marche. Un ensemble très chaleureux et cossu renforcé par un mobilier aux matériaux agréables au toucher. Les « lampes alambics » en cuivre évoquent l’univers de la production tandis que leur lumière ambrée plonge les invités au cœur de cette boisson aux teintes caramel. Enfin, l’ondulation du plafond rappelle la douce torpeur de l’alcool dégusté dans un manoir écossais ou un salon de paquebot.

Tous les sens sont sollicités : les dégradés chatoyants d’ambré et mordoré flattent l’œil, les effluves de bois se mêlant à celles de l’alcool taquinent les narines. Les verres émettent des sons cristallins aux oreilles et le goût plein et fort du whisky régalent les papilles.

Si l’extérieur de la bâtisse respecte certains codes architecturaux du quartier, la décoration intérieure reprend la thématique du voyage souvent évoquée dans les publicités de la marque. Insérée dans l’univers d’une maison chinoise, La Maison Johnnie Walker réalise une synthèse culturelle de l’Orient et de l’Occident dont le coeur reste le whisky.

Se rencontrer autour du whisky : marqueur de réussite sociale

Au-delà de la dégustation, c’est une expérience humaine qui est proposée avec les Whisky Conversations qui font partie intégrante de cet univers et de ses divers espaces. Ces rencontres font ainsi écho à l’envergure internationale de la marque.

Ainsi, à La Johnnie Walker House fondée sur l’échange, la transmission et le succès, les nouvelles générations côtoient les leaders chinois lors des soirées, conférences et master class organisés par la marque. Cette dernière mettant en scène d’un même coup les subtilités de son produit et sa capacité à unir les grands de ce monde. Résultat, les invités partagent plus qu’un after hour professionnel et se retrouvent dans les valeurs de la marque dont le slogan est « Keep walking ». Symbole de persévérance et d’ascension sociale qui ne peut que séduire l’élite chinoise.

En partenariat avec IdeesLocales.fr, le blog sur les idées locales d’ici et d’ailleurs imaginé par PagesJaunes

Bô Daniel

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia