22 septembre 2010

Temps de lecture : 1 min

La jeunesse: un mythe dépassé

Et si l'on arrêtait de parler des «d’jeunes» comme s'il s'agissait d'une classe à ce point homogène, que l’on puisse extrapoler l’opinion globale de l’avis d’un seul? Pierre Bellanger, président fondateur de Skyrock ne mâche pas ses mots dans ce texte publié en exclusivité par INfluencia.

Et si l’on arrêtait de parler des «d’jeunes» comme s’il s’agissait d’une classe à  ce point homogène,  que l’on puisse extrapoler l’opinion globale de l’avis d’un seul? Pierre Bellanger, président fondateur de Skyrock ne mâche pas ses mots dans ce texte publié en exclusivité par INfluencia.

« La jeunesse, en tant que classe d’âge, est un mythe dangereux. Dangereux pour les individus traversant cette période de la vie, car, ainsi catégorisés, ils perdent leur identité de personnes uniques pour n’être plus définis que par leur âge: on dit un « jeune », comme on dirait un cheval. Dangereux pour ceux qui ont affaire à la jeunesse, car, le regard faussé par l’abstraction, ils perdent de vue la complexité hétérogène d’une somme d’individualités. »

« Toute typologie qui nie la personne est périlleuse. On parlait comme cela des «femmes», il arrive que l’on parle ainsi des « hommes ». Nier l’individu, au profit de la catégorie, est anxiogène, car cela fonde une illusion: celle d’une foule étrangère, influencée par un instinct d’espèce qui l’animerait de façon aveugle… »

Pour lire la suite, cliquez ici:  pierre-bellanger-skyrock.pdf

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia