4 septembre 2020

Temps de lecture : 1 min

Le jeu vidéo : les Nouveaux Horizons de Joe Biden et de bien d’autres…

Dans le match du « qui veut faire plus jeune que son concurrent pour gagner la course à la présidence des Etats-Unis ? », j’ai demandé : Joe Biden.

Dans le match du « qui veut faire plus jeune que son concurrent pour gagner la course à la présidence des Etats-Unis ? », j’ai demandé : Joe Biden.

Lorsque l’on veut gagner une élection, on le sait, il ne faut négliger aucun moyen de communication. Le candidat démocrate de 77 ans a donc décidé de faire campagne sur Animal Crossing New Horizons, le célèbre jeu lancé en mai dernier avec succès par Nintendo. Plusieurs décors à l’effigie de Biden sont désormais proposés afin d’être téléchargés avec un QR Code: un logo officiel Biden-Harris, un logo « Team Joe », un logo « Joe Pride » aux couleurs du drapeau LGBT et un logo avec les trois paires de lunettes de soleil aviator, que l’ex vice-président des Etats-Unis affectionne tout particulièrement.

La campagne américaine, qui est toujours d’une grande violence en termes de communication, ne sera certes pas adoucie par les gentils personnages d’Animal Crossing. Mais le candidat occupe ainsi le terrain et atteint une cible plus jeune grâce à ce jeu très populaire (depuis sa sortie en mars, plus de 23 millions d’unités du nouveau bébé de Nintendo ont été vendues dans le monde). Un moyen de rafraichir son image.
Un fait est en tout cas, certain : s’il fallait une preuve de l’importance du rôle des jeux vidéo dans notre société, en voilà une bien concrète. Après être devenu un nouvel espace de convivialité pendant le confinement qui a littéralement « sauvé » des millions de personnes, les jeux vidéo jouent un rôle désormais politique. Les subventions accordées par le plan de relance de Jean Castex devraient-elles être plutôt accordées en clochettes* plutôt qu’en euros ?

 * la monnaie virtuelle sur le jeu

 

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia